formats

Le FFS et El Islah dénoncent une fraude

Publié le 24/11/2017, par dans Non classé.

Ce double scrutin, qui n’a pas été suivi par les Constantinois, a déjà présenté quelques surprises. Commençant par la plainte des représentants du FFS et El Islah.
Ces derniers se sont rapprochés, la matinée du jeudi, de la Haute instance indépendante de surveillance des élections, pour dénoncer une fraude établie par l’administration, selon une source bien au fait du déroulement des élections. « Les plaignants ont affirmé que l’administration leur a exigé deux autorisations (une pour l’APW et l’autre pour l’APC) afin qu’ils puissent obtenir les deux PV des élections. Pourtant, ils n’ont qu’une seule autorisation fournie par leurs partis pour les deux élections.

Les représentants du FFS et El Islah ont jugé que ce comportement est voulu par l’administration, et cela insinue une probable fraude», a affirmé notre source. Cette dernière a ajouté que l’un des représentants d’El Islah a frappé, début d’après-midi, le directeur du centre Ben Abdelmalek Ramdhan, sis à l’UV1 dans la ville de Ali Mendjeli.

Le responsable du centre a déposé une plainte contre son agresseur, mais l’a retirée après l’intervention du secrétaire de wilaya de ce parti. Un autre incident a mis en doute les pourcentages livrés par les autorités concernées. Car, bizarrement, l’ENTV ainsi que l’APS ont annoncé que les taux de participation enregistrés à 11h pour l’APC et l’APW de Constantine étaient respectivement de 3,67% et 3,61%. Ce qui est inférieur aux taux dévoilés par le centre de presse de Constantine. Pourtant la source est la même, la DRAG en l’occurrence !
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le FFS et El Islah dénoncent une fraude
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair