formats

Le départ des cadres à l’étranger a coûté 165 milliards de dollars à l’Algérie

Publié le 24/09/2016, par dans Non classé.

Quelques 500 000 cadres algériens ont quitté le pays durant ces 30 dernières années. Smaïl Goumeziane, écrivain et ancien ministre du Commerce, a estimé le coût de cette hémorragie à pas moins de 165 milliards de dollars.
Dans un article publié aujourd’hui samedi dans Libre Algérie, Smaïl Goumeziane, a expliqué que ce coût a été estimé sur la base des économies de  » formation et d’apprentissage » aux pays d’accueil, les perte en PIB pour l’Algérie et, enfin, à travers le gain en PIB pour les pays d’accueil.

Un cadre formé à l’étranger (15 ans en moyenne) permet au pays d’accueil d’économiser 12 000 dollars. Pour 500 000 cadres, le bénéfice de ces pays -financé entièrement par l’Algérie- sera de l’ordre de 60 milliards de dollars, explique l’auteur qui qualifie l’émigration des cadres d' » exportations invisibles ».

Et d’ajouter :  » Le PIB par habitant de l’Algérie étant de l’ordre de 7000 dollars par an, soit 210 000 dollars sur 30 ans, le départ de 500 000 cadres s’est donc traduit par une perte de richesse nationale pour l’Algérie de quelques …105 milliards de dollars ».

Lire l’article de Smaïl Goumeziane : Quel Gâchis !
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le départ des cadres à l’étranger a coûté 165 milliards de dollars à l’Algérie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair