formats

Le Danemark rouvre sa chancellerie à Alger

Publié le 06/03/2018, par dans Non classé.

Le Danemark vient de rouvrir son ambassade en Algérie, fermée en 2010. La cérémonie de réouverture s’est déroulée hier à Ben Aknoun en présence du ministre des Affaires étrangères danois, Anders Samuelsen, et son homologue algérien, Abdelkader Messahel.
La réouverture de la chancellerie danoise est considérée comme l’expression d’une volonté du Danemark de renforcer davantage les relations bilatérales. Pour le chef de la diplomatie algérienne, la « réouverture de cette ambassade témoigne de l’intérêt accordé par le royaume du Danemark aux liens historiques unissant les deux pays et reflète aussi notre souci de renforcer et d’élargir les relations politiques et économiques bilatérales privilégiées». Abdelkader Messahel a relevé l’excellence des relations politiques entre l’Algérie et le Danemark.

« Il y a une constante concertation entre les deux pays sur notamment la lutte antiterroriste, l’immigration clandestine et l’extrémisme violent», a souligné M. Messahel, qui coprésidera aujourd’hui avec son homologue danois le forum d’affaires algéro-danois. En visite officielle de trois jours, entamée hier en Algérie, le MAE danois a affirmé, à son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediène, que son déplacement vise à renforcer les relations bilatérales et à consolider la coopération économique entre les deux pays.

Ce forum permettra, selon le MAE algérien, « de mieux identifier les possibilités d’investissement, notamment en Algérie, pour sortir de la dépendance aux hydrocarbures». De son côté, M. Samuelsen a assuré avoir évoqué avec M. Messahel « les possibilités de renforcement des relations bilatérales de coopération, notamment dans le domaine économique, de la sécurité et de la lutte antiterroriste».

Le MAE danois a estimé que la réouverture de l’ambassade du Danemark en Algérie permettra de booster les relations entre les deux pays. Outre la situation au Moyen-Orient, M. Samuelsen a évoqué, avec les responsables algériens, la situation dans l’environnement immédiat de l’Algérie. Principalement la Libye qui s’enfonce dans l’instabilité depuis la chute du régime d’El Gueddafi.

Le Danemark s’intéresse aussi à l’investissement. D’ailleurs. M. Samuelsen va, en compagnie du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, poser la première pierre du complexe algéro-danois de fabrication de médicaments à Blida.

Les échanges commerciaux entre l’Algérie et le Danemark sont pratiquement insignifiants. Le montant global des échanges entre les deux pays ne dépasse pas les 100 millions de dollars. Les importations algériennes en provenance du Danemark s’élèvent à 80 millions de dollars, constituées essentiellement de médicaments. Les exportations algériennes vers le Danemark, principalement des produits pétroliers, s’élèvent à environ 20 millions de dollars.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le Danemark rouvre sa chancellerie à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair