formats

Le constat accablant du syndicat des travailleurs de la maintenance

Publié le 17/04/2018, par dans Non classé.

Les représentants des travailleurs des services techniques-spécifiques de la compagnie de transport aérien Air Algérie, dépendant de l’Ugta, sont revenus hier à la charge, en mettant sur la table une série de revendications d’ordre socioprofessionnel.
Par la voix de son secrétaire général, Mohamed Daoudi, le syndicat Technique-Spécifique s’est montré virulent à l’égard de la direction générale d’Air Algérie, qu’il pointe du doigt de manière très critique.

« Depuis la venue du nouveau staff dirigeant, tout n’a été qu’une succession de refus des promesses, de lendemains qui déchantent (…). Elle n’a fait que semer le trouble dans l’esprit du personnel, réduisant ainsi leur potentiel au plus bas niveau, et choisi de punir et non de se concerter, de diviser et non pas d’unir, de sanctionner et non pas encourager.

Le non- respect de la loi du travail, s’agissant du recrutement, la mise en retraite des personnes hautement qualifiées, les sanctions par le blocage des promotions, la retenue injustifiée sur salaire pour les congés payés, la violation de la convention collective et des accords engagés avec les partenaires sociaux et par cela le gel des augmentations de salaire par l’application de la politique du deux poids deux mesures et sur laquelle beaucoup de choses sont à dire…», écrit le syndicat, précisant : « Mais le pire a été la tentative d’étouffement de la liberté d’expression par la répression et le non- respect de l’acte syndicaliste qui reste, indéniablement, un droit constitutionnel défendu par les lois de la République, et nul n’est au-dessus de ces lois…».

Devant cet état de fait, qui pousse « au recours aux mouvements sociaux», le syndicat exhorte les travailleurs à « faire leur propre constat» et à adopter les résolutions nécessaires pour « arracher les droits légitimes». L’organisation syndicale affirme que « la principale» revendication des travailleurs qu’elle représente « est le retour à l’équilibre salarial en accord avec ce qui est dicté par la convention collective, mais aucune considération n’a été accordée pour le règlement définitif de cette injustice».

Mais elle ajoute d’autres préoccupations, comme le règlement de tout ce qui est avancement, changement de situation et promotions conventionnelles, l’application de la charte de convoyage et mission à l’étranger, décidée et rédigée par la commission mise en place à cet effet…».

Cette sortie médiatique d’un des syndicats d’Air Algérie, qui était solidaire au même titre que d’autres syndicats de la compagnie, avec la grève illimitée déclenchée au mois de mars dernier par leurs collègues représentant le personnel navigant commercial, augure d’un probable retour aux mouvements sociaux, d’autant que certains syndicats n’hésitent pas à brandir la menace de grève.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le constat accablant du syndicat des travailleurs de la maintenance
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair