formats

Le Comité national de mise en œuvre installé

Publié le 23/02/2016, par dans Non classé.

La lutte contre le tabagisme, la promotion de l’alimentation saine et de l’activité physique constituent les axes principaux de la stratégie.
Dans le cadre de la mise en œuvre du plan national stratégique multisectoriel de lutte intégrée contre les facteurs de risque des maladies non transmissibles(MNT) 2015-2019, le ministère de la Santé a procédé hier à l’installation du Comité national multisectoriel présidé par le professeur Smaïl Mesbah, directeur général de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Ce comité, constitué de professeurs en médecine et de représentants de différents secteurs, sera désormais chargé de mettre en place un plan d’action pour agir rapidement sur les effets des facteurs de risque courant et communs aux maladies non transmissibles. Ainsi, il est donc attendu l’élaboration des plans publics multisectoriels avec « la participation des secteurs extérieurs de la santé, tels que les finances, l’agriculture, le transport, le développement urbain et le commerce», a insisté le ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf. Ces plans ayant pour objectifs de promouvoir l’éducation et l’information sanitaires se définissent comme un nombre d’actions ou d’activités cordonnées pour atteindre le but de cette stratégie.

La réduction de la morbidité et la mortalité imputables aux MNT, telles que les maladies cardiovasculaires, les cancers, les affections respiratoires chroniques et le diabète, ne peut être atteinte sans la lutte contre les facteurs de risque identifiés et énumérés en intervenant sur trois grands axes stratégiques, à savoir la promotion d’une alimentation saine, la lutte contre le tabagisme et la promotion de l’activité physique, sport et mobilité active. Ces trois thématiques consistent donc à développer des stratégies de prévention à différents niveaux. Cela inclut alors la prévention primaire, le dépistage précoce, la prévention secondaire, le traitement et les soins palliatifs.

Ce plan constitue, a souligné le ministre, une extension des actions engagées récemment en faisant référence au Plan cancer 2015-2019 qui comporte le volet prévention primaire dont un rapport d’évaluation sera remis au président de la République en mai prochain, a déclaré M. Boudiaf, après la rencontre prévue dans les prochains jours avec le comité chargé du suivi du plan cancer qui présentera son rapport.

A noter que ce plan stratégique national multisectoriel de lutte intégrée contre les facteurs de risque des maladies non transmissibles (2015-2019) comporte 4 axes, 11 objectifs, 30 actions et 113 mesures. Le comité est composé de 13 représentants des départements ministériels impliqués : 6 mandataires de la société civile, un représentant de l’Institut national de santé publique et un de l’Agence thématique pour la recherche en sciences de la santé et 5 experts dans le domaine.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le Comité national de mise en œuvre installé
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair