formats

Le Cnapeste ne lâche pas la directrice de l’éducation à Blida

Publié le 19/02/2018, par dans Non classé.

Des représentants du bureau national du Cnapeste ont fait un déplacement à Blida pour soutenir les enseignants grévistes à travers la wilaya.
« La grève continue dans la wilaya de Blida et le nombre des grévistes augmente de jour en jour, et ce, contrairement aux déclarations des officiels», insiste M. Bendhib, premier représentant du Cnapeste à Blida. Et de poursuivre : « Le débrayage a commencé il y a de cela trois mois et prend de l’ampleur de jour en jour, et ce n’est pas aujourd’hui qu’on va reculer.

Le mouvement syndical et les enseignants sont déterminés à poursuivre la grève jusqu’à ce que leurs revendications soient prises en charge. La dimension de la grève est actuellement nationale, ce qui lui donne davantage de légitimité.» Ces propos contrastent avec des informations faisant état de la décision de certains grévistes de reprendre le chemin des classes.

Pour notre interlocuteur, 45% est le taux général de suivi de la grève dans la wilaya de Blida. Le taux est plus important dans les établissements secondaires, où il dépasse, selon notre source, plus de 70% de suivi. « A Blida, on est catégorique, on veut le départ pur et simple de la directrice locale de l’académie. Depuis sa venue, le secteur s’est envenimé, elle a fermé toutes les portes du dialogue et a rendu la direction impénétrable aux ayants droit. Bref, sa gestion est catastrophique.»

Concernant le nombre de grévistes, la tutelle annonce le chiffre de 582, alors que le Cnapeste parle de plus de 1200 grévistes. « Des mises en demeure ont été envoyées à certains grévistes pour les menacer de radiation. Eh bien, que la tutelle le fasse, qu’elle radie les grévistes ! Une chose est sûre, on ne va pas baisser les bras. Notre cause est noble, nous la défendrons jusqu’au bout !» martèle M. Bendhib.

Côté politique, après l’initiative prise par un député de Blida, d’obédience RND, de jouer l’intermédiaire entre le ministère de l’Education et le Cnapeste, une autre initiative émane cette fois-ci du FLN. Un député de ce parti pour Blida déclare : « Les députés FLN de Blida viennent d’entamer des démarches avec les différentes parties pour trouver une solution à cette situation qui a trop duré et dont la première victime est l’élève.»

La ministre de l’Education, pour rappel, a réaffirmé dans un communiqué diffusé avant-hier qu’il n’y a pas de médiation possible sur une affaire à propos de laquelle la justice a statué. Enfin, nous apprenons que certains enseignants grévistes ont regagné leurs postes après les menaces de radiation. Le Cnapeste parle d’un nombre minime, alors que la direction de l’éducation de Blida préfère utiliser le mot de « plusieurs» sans pour autant avancer un chiffre. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le Cnapeste ne lâche pas la directrice de l’éducation à Blida
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair