formats

Le Cnapeste manifeste sa solidarité aux contractuels à Béjaïa

Publié le 13/04/2016, par dans Non classé.

Des centaines d’enseignants affiliés au Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) ont observé, mercredi 13 avril, un rassemblement devant le siège de la wilaya de Béjaïa en signe de soutien à la cause des enseignants contractuels qui revendiquent leur intégration dans leurs postes.
Les contractuels de Béjaïa ont également pris part à cette manifestation pour dénoncer, entre autres, les menaces et les intimidations de la part de certains chefs d’établissement qui visent à « casser le mouvement des grévistes».

Réagissant aux dernières déclarations de la ministre de l’Education, Lyazid Mekdoud, membre du conseil national du Cnapeste, estime qu’il n’est pas possible de transformer le ministère de l’Education, en ministère du travail et de l’emploi.

Pour lui, « la ministre doit défendre les contractuels et donner la priorité à ces enseignants qui sont sur le terrain. Ce sont ceux-là qui sont capables d’apporter un plus, car leur capital expérience est une valeur ajoutée dont l’éducation nationale a besoin et un gage pour la qualité de l’enseignement et la stabilité du secteur».

Par ailleurs, il accuse les pouvoirs publics de jouer avec les chiffres. « Un député, membre de la commission de l’éducation du parlement a parlé de 40 000 postes vacants dans le secteur, mais le ministère en a déclaré 28 000 postes seulement à soumettre au concours, avant de soutenir que « les solutions existent».

Il appelle alors à ce que les « pouvoirs publics négocient avec les contractuels en présence des syndicats et de laisser les commissions paritaires d’étudier les dossiers sous le contrôle, évidement, de la fonction publique au lieu d’imposer un concours écrit sans possibilité de recours ni l’affichage des listes des suppliants».Pour le syndicaliste, ce procédé pourrait garantir la transparence de l’opération de recrutement.

Pour sa part, le coordinateur du bureau de wilaya de Cnapeste, Slimane Zenati, appelle les pouvoirs publics à trouver une solution juste pour les contractuels. Si la situation reste inchangée, « le président de la république doit prononcer une décision politique en faveur des contractuels que nous soutenons activement».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le Cnapeste manifeste sa solidarité aux contractuels à Béjaïa
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair