formats

Le CLOA dénonce la trahison des confrères

Publié le 03/03/2017, par dans Non classé.

« C’est une trahison !», dénoncent les représentants et présidents des 19 Conseils locaux de l’Ordre des architectes du territoire national regroupés.
Ces derniers dénoncent les agissements d’une commission de suivi de l’application d’une instruction du ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, daté du 5 mars 2014. En effet, en mars 2014, Abdelmadjid Tebboune a demandé d’associer l’Ordre des architectes dans tous les programmes d’étude et de réalisation de l’AADL pour le choix du maître d’œuvre. Vu le nombre important de logements (un programme qui dépasse les 630 000 logements AADL), et par souci de transparence, le ministre a finalement décidé de délocaliser cette tâche du Conseil national vers les conseils locaux qui sont plus en contact avec le large public le 17 juin 2014, laissant ainsi au Conseil national le soin d’être un organisme de contrôle.

« A la demande de tous les membres de l’ordre des architectes, le Conseil national a installé une commission dénommée ‘‘Commission nationale de suivi de l’application de l’instruction du ministre » du 5 mars 2014. Néanmoins, cette commission qui avait pour mission de se concentrer sur la reconstitution du bilan des désignations des maitres d’œuvre à partir de la date de l’instruction, et présenter au CNOA la consistance et la localisation des programmes non lancés, a failli à ses prérogatives en se substituant à celles des conseils locaux, en faisant fi des directives de confiance et de transparence énoncées dans le courrier du MHUV du 17 juin 2014» dénoncent les représentants du CLOA.

Selon eux, ladite commission a « usé de sa position d’interlocutrice en détournant le choix des architectes au profit de ses membres et de quelques architectes cooptés et désignés par ses soins». Ainsi, selon T. S., le porte-parole, « sur les 13 000 logements destinés à la wilaya d’Oran, ils ont accaparé 10 000 logements, ce qui n’est pas négligeable sachant que c’est un projet qui dépasse les 50 milliards de centimes en matière d’étude».

Suite à cela, les membres du CLOA ont adressé un courrier au président CNOA, qui est resté sans suite. Se sentant trahis, les représentants et présidents des 19 Conseils locaux de l’Ordre des architectes du territoire national regroupés sollicitent aujourd’hui l’intervention du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, afin de faire la lumière sur cette affaire. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le CLOA dénonce la trahison des confrères
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair