formats

Le choc de la semaine : La femme qui s’est immolée à Sédrata est décédée

Publié le 13/05/2016, par dans Non classé.

Jeudi dernier, une femme âgée de 49 ans se dirige vers les sanitaires du tribunal de Sédrata (Souk Ahras), referme tranquillement la porte d’entrée et s’asperge le corps d’essence. Elle ressort, le corps en flammes. Suivra une déflagration causée probablement par le contact des flammes avec un flacon de déodorant ou de parfum. Choqué, un témoin raconte : « J’ai vu la défunte se débattre avec la mort, c’était terrible.» Evacuée en urgence au centre hospitalo-universitaire (CHU) de Annaba dans un état grave causé par des brûlures au troisième degré et une asphyxie, elle décédera 24 heures plus tard.

Les habitants de Sédrata, venus nombreux à son inhumation, ont scandé des slogans hostiles aux structures judiciaires de Sédrata. Les marcheurs ont qualifié la daïra de « daïra de non-droit» et de « sanctuaire de la hogra». Ni les avocats ni les associations n’ont souhaité s’exprimer sur les raisons de son geste. Selon nos sources proches de la justice, son fils, incarcéré depuis des mois pour une affaire de trafic de drogue, aurait été assuré, lui et sa mère, de pouvoir bénéficier de circonstances atténuantes et d’un allégement de sa peine de 6 ans prononcée antérieurement pour plusieurs chefs d’accusation, dont la détention d’une quantité importante de kif.

Son frère est également incarcéré pour une affaire similaire. Malgré ses requêtes auprès du procureur, leur mère, qui n’a pas obtenu gain de cause, aurait ainsi décidé de mettre fin à ses jours. Une enquête a été ouverte. Le dernier cas d’immolation remonte au 11 mars dernier : un jeune homme qui s’était aspergé d’essence à El Mahmel, à 7 km de Khenchela, a succombé à ses blessures au CHU de Batna. Moins de dix jours avant, un autre jeune s’était suicidé de la sorte.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le choc de la semaine : La femme qui s’est immolée à Sédrata est décédée
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair