formats

Le chef de cabinet remercié

Publié le 18/06/2018, par dans Non classé.

Après avoir démis le Dr Hamou Hafed de son poste de directeur général de la pharmacie et des équipements médicaux et du directeur de la pharmacie, le Dr Frehat, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Mokhtar Hasbellaoui, a, hier, mis fin aux fonctions du chef de cabinet du ministère, Ali Rezgui. Mis à l’écart depuis l’arrivée du Pr Hasbellaoui, en juin 2017, Ali Rezgui n’est associé à la gestion d’aucun dossier, même ceux relevant de ses compétences.

Il n’est au courant de rien. La grève des résidents pour laquelle il a été sollicité en vue d’une éventuelle sortie de crise est l’exemple édifiant de cette mise à l’écart. Il avait avoué à ses interlocuteurs n’être au courant de rien», nous confie-t-on. Les changements opérés au niveau de la direction de la pharmacie seraient, selon notre source, momentanés et la gestion a été confiée par l’ex-directrice de l’agence nationale du médicament, Mme Benaiyad, qui en assure l’intérim.

Actuellement, le dossier du médicament est exclusivement et de très près géré par le Pr Hasbellaoui, qui aurait demandé à voir tous les documents liés aux produits à l’importation alors que plus de 200 programmes prévisionnels sont encore bloqués, dont les médicaments contre le cancer déposés depuis plusieurs mois. « Comment peut-il décider de valider ou non ce type de dossiers qui nécessitent un regard des techniciens et leur approbation.

Il y a de quoi s’interroger sur les réelles motivations de ces blocages», s’inquiète notre source. Cette série de limogeages a suscité des interrogations et d’aucuns estiment que ces changements, qui interviennent dans une période où le secteur de la santé connaît les pires moments avec la grève des médecins résidents qui entame son huitième mois, n’est qu' »une sorte de diversion face aux vrais problèmes que connaît le ministère aujourd’hui, en l’occurrence la gestion du médicament».

« A-t-il agi sur instruction ou bien est-ce un simple changement en attendant le nouveau organigramme du ministère de la Santé qui devrait intervenir dans les prochains mois», s’interroge-t-on. Par ailleurs, on apprend que le secrétaire général, M. Herbane, aurait déposé son dossier pour le départ à la retraite. D’autres directions au ministère de la santé sont également concernées par ces changements, murmure-t-on.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le chef de cabinet remercié
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair