formats

L’auteur de l’acte écope de deux ans de prison

Publié le 20/06/2017, par dans Non classé.

Le jeune homme qui a pris une photo d’un nourrisson suspendu du haut d’un immeuble à Alger a été condamné à deux ans de prison par le tribunal de Dar El Beïda, à Alger.
L’information a été rendue publique, hier, par le biais d’un communiqué de la DGSN (direction générale de la Sûreté nationale). Selon les services de la Sûreté nationale, les équipes de la police pour la protection des enfants « a immédiatement enclenché» les recherches pour retrouver l’auteur des faits. Retrouvé en un temps record, le mis en cause a été présenté au juge d’instruction qui l’a condamné à deux ans de prison ferme après comparution immédiate.

Le jeune homme, qui s’avère être le cousin maternel du petit enfant de 18 mois, est poursuivi pour « mise en danger d’un enfant» avec « publication sur internet». Depuis vendredi, la photographie montrant l’enfant effrayé, suspendu du haut d’un immeuble d’au moins une dizaine d’étages, fait le tour de la Toile.

L’adulte qui a diffusé les images voulait visiblement capter plus de « likes» sur sa page. « Mettez j’aime ou je le jette», est-il écrit sur la page. Des réactions d’indignation se sont enchaînées sur les réseaux sociaux. Des associations de protection des droits des enfants ont vivement réagi et le réseau Nada s’est même porté partie civile.

Devant la polémique, l’auteur de l’image a tenté de se justifier. « Ce sont d’autres internautes qui ont retouché la photographie», s’est-il défendu sur la chaîne Ennahar TV. Il a expliqué que l’enfant en question est son « cousin maternel». « La photo a été prise sur un balcon où il y a des garde-fous. Cela a été enlevé», explique-t-il. Des arguments qui ne passent visiblement pas aux yeux de la justice.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’auteur de l’acte écope de deux ans de prison
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair