formats

«L’augmentation des taxes nous évite l’endettement extérieur»

Publié le 30/10/2016, par dans Non classé.

Le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, a souligné, hier à Tizi Ouzou, que l’augmentation de taxes, impôts et droits de timbre pour compenser partiellement la chute des recettes fiscales pétrolières, proposée dans la loi de finances 2017, épargnera à l’Algérie le recours à l’endettement extérieur.

« L’augmentation des taxes est une solution qui nous permettra d’éviter le recours à l’endettement extérieur. Il faut savoir qu’il n’y a pas eu d’augmentation des taxes depuis plus de 14 ans. On ne doit pas cacher la vérité, la crise économique va durer longtemps.

Donc, on doit choisir entre l’augmentation des taxes ou l’endettement extérieur», a déclaré le patron du RND sur les ondes de la radio locale de Tizi Ouzou, à l’issue des travaux du conseil de wilaya de son parti, tenu à huis clos. Evoquant toujours la crise que traverse l’Algérie après la chute des prix du pétrole, M. Ouyahia a ajouté : « Nous avons toutes les chances pour surmonter les problèmes provoqués par la crise actuelle car nous avons des atouts et des possibilités de développements dans les différents secteurs d’activités.» Et d’estimer que « la ressource humaine existe et est formée pour justement faire face à ce genre de situation».

L’invité de la radio locale de Tizi Ouzou a aussi plaidé pour la suppression par le gouvernement de la retraite anticipée. Selon lui, les raisons de cette décision sont étroitement liées aux difficultés que connaît la Caisse nationale de retraite. « C’est une mesure exceptionnelle prise dans une situation particulière», a-t-il affirmé.

Par ailleurs, le chef de cabinet du président de la République a précisé qu' »il n’y aura pas d’alliance présidentielle après les élections prochaines». Sur un autre volet, interrogé sur le développement local dans la région, M. Ouyahia a estimé que la réalisation de certains projets importants dans la wilaya de Tizi Ouzou bute sur d’énormes problèmes d’opposition des citoyens. Il cite, à titre d’exemple, la zone industrielle de Souamaâ, dans la daïra de Mekla, qui peut, a-t-il indiqué, générer plus de 100 000 postes d’emploi.

Enfin, pour ce qui est de la rencontre de son parti, hier à Tizi Ouzou, M. Ouyahia a expliqué qu’elle s’inscrit dans le cadre des orientations du RND pour les prochaines élections législatives et locales.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «L’augmentation des taxes nous évite l’endettement extérieur»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair