formats

L’artiste Dib El Aayachi enchante les férus du Malouf à Batna

Publié le 14/06/2017, par dans Non classé.
L'artiste Dib El Aayachi enchante les férus du Malouf à Batna

BATNA – L’artiste Dib Laâyachi, en digne représentant du genre Malouf, a enchanté mardi soir le public du théâtre régional de Batna lors d’une soirée ramadhanesque conviviale au cours de laquelle il a interprété un bouquet de ses plus belles chansons.

Devant une assistance nombreuse composée essentiellement de familles, l’artiste, qui se produit dans la capitale des Aurès après huit ans d’absence, a donné un récital à la hauteur de son talent et a su créer des forts moments d’interactivité avec le public batni.

Dans une longue et riche litanie, le cheikh du malouf a enflammé la salle interprétant « Galou Laârab Galou », « Ashk Glibi », « Bi Allah y’a Hamami », « Ya Dra y’a Rabi Nzour Mahboubi » et « Allahouma Sali Aâla Ennabi El Mostapha » devant un auditoire admiratif.

L’artiste Dib El Aâyachi a été honoré par les autorités locales à l’issue de ce gala artistique organisé dans le cadre de la célébration des soirées du mois sacré du Ramadhan.

Saluant le public qu’il a qualifié de « connaisseur », l’artiste Dib Al Aâyachi s’est dit émerveillé devant un public admiratif et connaisseur et a affirmé que l’enthousiasme affiché par l’assistance l’a incité à donner le meilleur de lui-même.

Le chanteur du Malouf a indiqué qu’il était actuellement en tournée artistique dans plusieurs wilayas, dont Oum El Bouaghi, Biskra et Djelfa.

Le public Batni a, de son côté, salué cette initiative qu’il a transporté au « cœur de l’art authentique », selon Mme. Noura Mahdjoub (femmes au foyer), alors que la jeune Chaima Ouacif (étudiante) a estimé que la soirée était « un régal ».

Depuis le début du mois sacré du Ramadhan, les familles de la capitale des Aurès ont trouvé dans les soirées artistiques organisées à la maison de la culture « Mohamed Laid Al Khalifa » et le théâtre régional « une bouffée d’oxygène et de ressourcement » après une longue journée de jeûne.

D’autres familles optent pour des randonnées et soirées dans les jardins et places publiques réaménagés à l’instar de la place « Harsous » en face du théâtre régional, les allées Benboulaid et le jardin 1er novembre entre autres.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’artiste Dib El Aayachi enchante les férus du Malouf à Batna
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair