formats

L’apprentissage prendra plus de temps dans les auto-écoles

Publié le 23/02/2016, par dans Non classé.

Pour tenter de réduire le nombre d’accidents de la route, le ministère des Transports tente tous les scénarios possibles. A commencer par l’augmentation du volume horaire de l’apprentissage dans les auto-écoles.
C’est du moins ce qu’a annoncé Zineddine Aoudia, président de la Fédération nationale des auto-écoles (FNAE). Les auto-écoles « sont tenues, à compter du mois d’avril prochain, de porter le volume horaire des postulants à 55 heures en application du nouveau programme d’apprentissage du ministère des Transports et en coordination avec les partenaires du secteur, dont la FNAE», a indiqué M. Aoudia dans une déclaration à l’APS.

Le volume horaire de ce programme consacre « 25 heures aux cours théoriques (code de la route) et 30 heures à la pratique (conduite en zone urbaine, sur l’autoroute et les routes nationales)». Le représentant des auto-écoles précise, par contre, que les tarifs de passage de permis de conduire, actuellement estimés à hauteur de 30000 DA, ne vont pas changer avec l’augmentation du volume horaire qui va presque doubler.

Ces nouvelles mesures sont les premières qui vont probablement être appliquées pour tenter de juguler le phénomène des accidents de la circulation qui coûtent, chaque jour, des vies humaines. Plus de 4000 morts sont déplorés sur les routes algériennes chaque année. Un chiffre élevé comparé au parc automobile existant dans le pays. A court de solution, le gouvernement a annoncé, la semaine dernière, la mise sur pied d’un Observatoire de la sécurité routière. Le mécanisme va être rattaché aux services du Premier ministre. Mais ni sa composante ni ses missions ne sont connues jusque-là. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’apprentissage prendra plus de temps dans les auto-écoles
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair