formats

L’APOCE dénonce les hausses injustifiées

Publié le 11/01/2017, par dans Non classé.

L’Association de protection et orientation du consommateur et son environnement (Apoce) se prépare à lancer une campagne de dénonciation contre les commerçants et opérateurs ayant procédé à des augmentations des prix de produits, notamment, de large consommation.
Selon le président de l’Association, Mustapha Zebdi, « les augmentations de prix pratiquées depuis quelque temps sur certains produits ne sont nullement justifiées. Contrairement à ce que prétendent certains, elles n’ont aucun rapport avec l’entrée en vigueur de la loi de finances 2017 et, au mieux, ne sont pas proportionnelles avec ce qui a été prévu par cette loi». L’Association de défense des droits des consommateurs considère les récentes augmentations des prix sur le marché national comme étant, tout simplement, une « hausse anarchique, une spéculation et un désir de gains faciles».

Tout en concédant aux opérateurs économiques et aux commerçants le droit d’exercer dans un marché libre, le président de l’Apoce affirme que ce principe de libre marché est devenu le prétexte évoqué pour pratiquer une libre tarification sans contrôle, alors que « le libre marché est tout de même soumis à une réglementation et à des mécanismes qui ne sont pas, certes, tous mis en place». L’Association, qui se dit pleinement engagée dans la défense des droits des consommateurs, affirme qu’elle ne peut cautionner les hausses des prix des produits réglementés, les qualifiant d' »inacceptables et non autorisées».

Cependant, sur le terrain, Mustapha Zebdi fait remarquer que la marge de manœuvre de l’Association est limitée, en ce sens que les augmentations ont touché plusieurs produits. C’est la raison pour laquelle l’Apoce a décidé de cibler, dans une première phase, un seul produit, le plus consommé par les citoyens, à savoir la semoule, pour mener, dès février prochain, une campagne de dénonciation sous forme de requête collective qui sera adressée au ministère du Commerce et à ses directions à travers l’ensemble des wilayas du pays. « Le prix de la semoule est réglementé et ne peut, en aucun cas, connaître de hausse.

Notre objectif, à travers cette initiative, est de dénoncer certains opérateurs qui se cachent derrière la loi de finances 2017 pour procéder à des augmentations injustifiées», mais aussi d' »éclairer l’opinion publique et mettre les pouvoirs publics devant leurs responsabilités», explique encore M. Zebdi. Et de conclure que cette campagne nécessite « l’adhésion et le soutien de tout un chacun, y compris les commerçants eux-mêmes». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’APOCE dénonce les hausses injustifiées
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair