formats

L’ambassadrice d’ndonésie à Sétif : «Pour un partenaire gagnant-gagnant»

Publié le 11/08/2017, par dans Non classé.

Les échanges commerciaux et les opportunités d’nvestissement dans les deux pays ont été les principaux sujets abordés par son Excellence, l’ambassadrice d’ndonésie à Alger, Mme Safira Machrusa, qui a séjourné à Aïn Fouara ces deux derniers jours.
Après une rencontre protocolaire avec le secrétaire général de la wilaya assurant l’ntérim en l’absence du wali en congé, la diplomate a visité, hier, le nouveau complexe des pneumatiques du groupe IRIS, l’usine KPlast produisant une gamme variée de câbles et d’autres unités de production du secteur privé, premier pourvoyeur de nouveaux emplois et de richesses au niveau de la wilaya comptant plus de 70 000 commerçants et opérateurs économiques.

Avant d’avoir une idée sur l’outil productif de la région où les investissements connaissent une importante progression, l’ambassadrice a, lors de son allocution, tenu à mettre en exergue les investissements indonésiens en Algérie : « Ces dernières années, les investissements indonésiens ont atteint 1,7 milliard de dollars.

A moyen terme, l’Indonésie sera l’un des principaux partenaires de l’Algérie, d’autant qu’une entreprise indonésienne d’hydrocarbures injectera 1 milliard de dollars. Spécialisée dans les engrais, l’entreprise privée Indorama compte pour les 5 prochaines années investir en Algérie 4,7 milliards de dollars. Dans le même créneau, un investissement de 700 millions de dollars est prévu.

Une autre société cherche un partenaire algérien pour la réalisation d’une usine de pneumatiques. Spécialisé dans le café, un autre groupe privé souhaite s’installer chez vous», souligne la diplomate n’ayant pas omis d’nviter ses interlocuteurs à investir en Indonésie, un marché de plus de 260 millions d’habitants.

De son côté, le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) El Hidab, Amar Seklouli, a mis à profit l’occasion de la visite de l’ambassadrice indonésienne pour relancer l’dée d’un jumelage Sétif-Bandoeng : « Pour un partenariat gagnant-gagnant, les hommes d’affaires et opérateurs économiques de la wilaya sont disposés à lancer des projets communs dans les domaines des matériaux de construction, du plastique, des pneumatiques, de l’agroalimentaire, de l’électroménager, des médicaments et dans beaucoup d’autres domaines.

Nous sommes ouverts à toutes les formules de coopération, d’autant que les nouvelles orientations du gouvernement algérien encouragent le partenariat et l’nvestissement productif.» Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’ambassadrice d’ndonésie à Sétif : «Pour un partenaire gagnant-gagnant»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair