formats

L’Algérie veille «au respect de la dignité des personnes»

Publié le 08/12/2016, par dans Non classé.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a affirmé hier, lors d’une conférence de presse animée avec son homologue belge, que l’Algérie « travaille en toute légalité, dans le strict respect des personnes» pour le rapatriement des Algériens sans papiers.
L’Algérie et la Belgique veulent donner un « nouveau souffle» à leurs relations bilatérales. C’est ce qui ressort de la conférence de presse conjointe, tenue par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et son homologue belge, Charles Michel. « Après les consultations bilatérales, nous nous sommes entendus pour donner un nouveau souffle aux relations bilatérales, notamment dans le domaine économique, qui ont connu un recul, même si dans le domaine politique, il n’y a pas beaucoup de divergences», a affirmé M. Sellal, qui a précisé que 182 opérateurs belges travaillent en Algérie.

« Nous avons besoin d’un partenariat fort et nous nous sommes entendus à ce sujet, surtout sur certains secteurs que je considère sensibles pour notre économie nationale, notamment l’industrie, l’agriculture, le numérique et de manière générale les services, car les entreprises belges ont une grande expérience», a-t-il déclaré.

Pour sa part, le Premier ministre belge a insisté sur l’objectif du développement économique et a évoqué « la possibilité d’élargir les initiatives». Il a révélé que lors des discussions avec son homologue algérien, plusieurs secteurs avaient été ciblés, comme « les infrastructures, l’énergie, le transport, la pétrochimie, l’industrie pharmaceutique…».

M. Michel a estimé que « pour réaliser tout développement économique, il faut de la stabilité et de la sécurité», relevant que l’Algérie « connaît très bien ce qu’est la lutte contre le terrorisme pour avoir payé un lourd tribut» lors des années de tragédie traversées par le pays. Mais le gros des discussions entre les deux Premiers ministres a concerné la lutte antiterroriste et la demande de la Belgique d’entamer des discussions avec les autorités algériennes pour la réadmission des ressortissants algériens qui ne sont pas en règle de séjour sur son territoire.

Sur ce point, le Premier ministre algérien a rappelé que cette question devait être abordée sans toucher à « la dignité des personnes». « Nous avons des capacités techniques et des bases de données, nous travaillons en toute légalité, dans le strict respect des personnes, il ne devrait pas y avoir de difficulté ni de problème sur ce plan», a ajouté M. Sellal, qui a rappelé que 35 000 Algériens en situation régulière vivent en Belgique.

Pour sa part, le Premier ministre belge a estimé nécessaire la mise en place d’une « coopération sincère en matière de lutte contre le terrorisme», tout en se réjouissant d’avoir constaté « une volonté de travailler ensemble» de la part des autorités algériennes.
En ce qui concerne la circulation des personnes, il a reconnu que cela constituait un « enjeu important» et que son pays allait « continuer à travailler avec l’Algérie afin d’échanger les analyses» dans ce domaine.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’Algérie veille «au respect de la dignité des personnes»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair