formats

«L’Algérie est prête à soutenir des projets concrets»

Publié le 04/12/2016, par dans Non classé.

Intervenant à l’ouverture du Forum d’investissement et d’affaires auquel participent plus d’un millier d’hommes d’affaires, des ministres,
des banques et des entreprises de tout le continent africain, Abdelmalek Sellal a précisé que cette rencontre « n’est pas une manifestation politique», mais plutôt « une réunion d’investisseurs et d’homme d’affaires qui veulent créer de la richesse pour les Africains».
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a assuré, hier à Alger, les entreprises et hommes d’affaires participant au Forum d’investissement et d’affaires, organisé conjointement par le FCE et le ministère des Affaires étrangères, du soutien de l’Algérie aux projets d’investissement qui pourraient se dégager de cette rencontre africaine.

« Nous voulons des projets concrets et nous sommes là pour les soutenir», a indiqué le Premier ministre. Intervenant à l’ouverture du rendez-vous d’Alger auquel participent plus d’un millier d’hommes d’affaires, des ministres, des banquiers et des chefs d’entreprise de tout le continent africain, Abdelmalek Sellal a d’abord précisé que cette rencontre « n’est pas une manifestation politique», mais plutôt « une réunion d’investisseurs et d’hommes d’affaires qui veulent créer de la richesse pour les Africains». Il dira ensuite que cet objectif ne saurait être atteint sans la consolidation des échanges interafricains qui ne représentent actuellement que 12% de l’ensemble des échanges des pays de l’Afrique avec le reste du monde.

Pour le Premier ministre, il est aujourd’hui nécessaire de corriger ce déséquilibre économique pour « consolider les positions diplomatiques du continent à travers une présence économique plus vigoureuse».

La croissance des pays du continent « ne peut s’appuyer exclusivement sur les richesses naturelles que recèle le sol africain et doit passer nécessairement par les entreprises et le partenariat gagnant-gagnant qu’elles vont trouver sur les marchés qui sont les plus proches», a-t-il ajouté. Le président du FCE, Ali Haddad, a appelé, quant à lui, à forger des partenariats et à trouver des mécanismes de consultation et d’échanges entre les entreprises africaines afin de lancer des projets viables et attirer plus de capitaux.

Ces projets devront cadrer, selon lui, avec les objectifs du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) qui insiste, en priorité, sur l’énergie, l’alimentation, l’industrialisation et l’amélioration du cadre de vie des populations africaines. Et d’ajouter que ce grand rendez-vous devrait permettre d’instaurer une nouvelle vision économique en Afrique en mettant l’accent sur la sécurité alimentaire et l’agriculture, la transition énergétique, le capital humain, l’infrastructure et le numérique.

Notons que cet important rendez-vous accueille quelque 1500 opérateurs économiques d’Afrique, dont un tiers sont des Algériens des secteurs public et privé. L’énergie, l’agriculture, l’industrie, le bâtiment et les travaux publics, ainsi que d’autres segments économiques stratégiques sont prioritairement au cœur des échanges qui se tiennent dans ce forum. Des ateliers animés par des experts et des économistes, nationaux et étrangers, sont prévus aujourd’hui et demain. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «L’Algérie est prête à soutenir des projets concrets»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair