formats

«L’Algérie doit prendre d’autres initiatives pour attirer plus d’investisseurs»

Publié le 27/07/2016, par dans Non classé.

A l’issue de sa visite de trois jours en Algérie, Antony Blinken, secrétaire d’Etat adjoint américain, a accordé un entretien à l’APS.
Au plan de la coopération, M. Blinken a réaffirmé le soutien de son pays aux efforts de l’Algérie pour diversifier son économie mais, en filigrane, il a rappelé aux responsables algériens que ce changement de cap économique intervenait à un moment critique, marqué par la chute des prix du baril de pétrole : « La démarche de l’Algérie en vue de diversifier son économie est intelligente. Elle est entreprise à un moment délicat avec la chute des prix du baril.» « Nous allons continuer à travailler très étroitement dans le développement des énergies renouvelables, où l’Algérie a accompli des progrès réels mais également dans d’autres secteurs», a-t-il encore assuré.

L’adjoint de John Kerry a en outre estimé qu’il était « important» que le gouvernement algérien prenne d’autres initiatives pour rendre le climat des affaires encore plus attractif afin de drainer plus d’investissements étrangers, y compris américains, tout en reconnaissant que des progrès ont été accomplis dans ce domaine.

Une critique déjà formulée par Christopher Wilken, responsable par intérim de la section commerciale de l’ambassade américaine à Alger, qui avait relevé, lors de la tenue de la 48e Foire internationale d’Alger, que « des mesures concrètes pour améliorer le climat des affaires sont les moyens les plus efficaces pour augmenter l’intérêt commercial des entreprises américaines, l’investissement et les échanges commerciaux avec l’Algérie».

Par ailleurs, M. Blinken a indiqué avoir abordé avec les responsables algériens la règle des 51/49% et les procédures liées à la création d’entreprise. Les Américains, qui n’ont jamais été fans de cette règle, la jugent comme un obstacle majeur à l’investissement étranger en Algérie. Au plan régional, le rôle de l’Algérie pour restaurer la paix et la sécurité a été salué par le diplomate américain.

« Le leadership de l’Algérie en vue de parvenir à restaurer la paix en Libye, au Mali et en Syrie, est très important et sur chacune de ces questions nous travaillons en étroite collaboration», a affirmé le deuxième responsable de la diplomatie américain qui a salué, dans ce contexte, le rôle « crucial» de l’Algérie dans la conclusion de l’accord de paix et de réconciliation au Mali « qui doit être mis en œuvre par toutes les parties signataires du document».

Sur la question du Sahara occidental, M. Blinken a rappelé la position des Etats-Unis qui appui le processus onusien en vue de parvenir à « une solution juste, durable et mutuellement acceptable» « Nous continuons à appuyer le processus des Nations unies visant une solution juste, durable et mutuellement acceptable à ce conflit et nous soutenons les efforts de Christopher Ross, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental pour faire avancer ce processus», a déclaré M. Blinken.Et d’ajouter : « Notre souhait est que les deux parties (Maroc et Front Polisario) s’engagent dans un dialogue avec bonne foi pour que les choses puissent avancer vers la résolution de ce conflit.» Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «L’Algérie doit prendre d’autres initiatives pour attirer plus d’investisseurs»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair