formats

Lakhdar Brahimi à Mascara : « L’esclavage des migrants en Libye est une honte »

Publié le 27/11/2017, par dans Non classé.

Le diplomate Lakhdar Brahimi a qualifié, hier à Mascara, la vente des migrants subsahariens aux enchères, en Libye, de « honte et de crime contre l’humanité» et a appelé « à tout mettre en oeuvre pour que les auteurs de ces actes soient identifiés et poursuivis.»
En visite à Mascara dans le cadre des festivités du 185e anniversaire de la première allégeance à l’Émir Abdelkader, Lakhdar Brahimi a, parallèlement, condamné « les crimes horribles commis contre les civiles dans les mosquées.»

En citant les derniers crimes qui ont coûté, ces derniers jours, la vie à des centaines de civiles à Nigeria et l’Égypte, l’ex-ministre des affaires étrangères, Lakhdar Brahimi, a insisté sur la « la nécessité de protéger les jeunes contre les dérives liées à la radicalisation.»

En outre, Lakhdar Brahimi a déclaré que « l’Algérie a le droit de demander à la France de présenter ses excuses pour les crimes qu’elle a commis pendant la période coloniale.» Et d’ajouter : « Selon un historien, les français ont tués, du 1830 à 1875 soit pendant 35 ans, entre 600 000 à 800 000 algériens. Chose pour laquelle, l’Algérie à également le droit de demander l’ouverture d’un procès historique contre la France coloniale.»

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, qui a assisté aux festivités, a remis ce qui est appelé « Le prix Émir Abdelkader» à Lakhdar Brahimi « en reconnaissance de ses efforts en faveur de la paix dans le monde.» Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Lakhdar Brahimi à Mascara : « L’esclavage des migrants en Libye est une honte »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair