formats

L’agence de promotion dissoute

Publié le 11/12/2016, par dans Non classé.

L’agence de promotion du parc des Grands Vents (parc Dounia), créée par le décret exécutif n°06-369 du 26 Ramadhan 1427 correspondant au 19 octobre 2006, est dissoute.
Telle est la décision prise par le Premier ministre Abdelmalek Sellal, parue au dernier Journal officiel. Survenue suite à la série de scandales qui ont secoué le projet Dounia Parc, cette dissolution est une confirmation prononcée par le Premier ministre qui a démenti, il y a quelques semaines, la présence d’un quelconque dysfonctionnement au sein de cette agence ou d’un scandale.

Ceci mettant dans la gène le ministre du ministre du Tourisme, Abdelouahab Nouri, qui avait révélé, quelques jours auparavant, l’existence d’un « scandale» au parc des Grands Vents. Par cet arrêté, Dounia Parc sera géré par l’établissement public dénommé Office des parcs des sports et des loisirs de la wilaya d’Alger (OPLA) sous la houlette du wali d’Alger. L’OPLA sera ainsi responsable de la gestion de ce parc et tout ce qu’il contient, à savoir « l’ensemble des biens, droits, obligations, personnels et moyens de toute nature détenus par l’établissement dissous», lit-on dans le Journal officiel.

Un inventaire quantitatif, qualitatif et estimatif doit, suite à cet arrêté, être dressé conformément aux lois et règlements en vigueur par une commission ad hoc dont les membres sont désignés conjointement par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat et le ministre des Finances. Selon le JO, cet inventaire devra être approuvé par arrêté conjoint du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat et des Finances et suivi d’un bilan de clôture contradictoire établi conformément à la législation et à la réglementation en vigueur portant sur les moyens et indiquant la valeur des éléments du patrimoine objet du transfert.

Avec ce nouveau bien, l’OPLA étoffera son portefeuille d’établissements à gérer dans la capitale. Cet EPIC, créé en 1997, gère actuellement plusieurs infrastructures hôtelières d’El Kettani à Bab El Oued, à Dar El Beïda, le complexe du Caroubier, les Sablettes sur la baie d’Alger…. Dépend également de la wilaya le jardin d’Essai d’El Hamma. Ainsi, il ne reste que le Parc zoologique et de loisirs de Ben Aknoun sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Les élus de l’Assemblée populaire de la wilaya d’Alger ont réclamé le droit de gestion de ce parc zoologique par la wilaya. Il faut le dire, ce dernier ne manque pas de scandales. Pour rappel, l’affaire ayant poussé l’Etat à prendre une telle décision, à savoir la dissolution de l’agence de promotion, est l’attribution illégale de concessions au niveau du parc Dounia suivie par la décision prise par la direction générale de l’agence de promotion du parc des Grands Vents portant la résiliation pure et simple des contrats de plus de 90 opérateurs. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’agence de promotion dissoute
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair