formats

LADDH : une dangereuse paranoïa s’empare des tenants du pouvoir en Algérie

Publié le 26/03/2017, par dans Non classé.

 » L’autoritarisme exercé au nom de l’État demeure un obstacle majeur à l’émergence d’une société de tolérance et d’un État démocratique ».
La Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (Laddh), aile Benissad, a constaté une  » régression permanente, continue et a tous les niveaux des droits de l’Homme en Algérie ».

Dans une déclaration rendue publique à l’issue de la réunion de son conseil national, tenue hier samedi à Alger, la Laddh a estimé que  » les prétendues réformes que le pouvoir invoque, ne peuvent maquiller les pratiques autoritaires, arbitraires et violentes pour empêcher l’exercice effectif des libertés collectives et individuelles des citoyens ».

L’Algérie vit dans  » un climat de tension entretenue qui est exacerbée par la répression, une non-gestion économique débridée, et par la corruption », a-t-on ajouté, en précisant qu’un  » un tel climat n’est pas de nature à faire des échéances électorales une préoccupation des citoyens ».

Le CN de la Laddh a exprimé sa  » colère » face à  » la multiplication inacceptable des emprisonnements et des intimidations contre des militants et activistes des réseaux sociaux ». Ces pratiques liberticides – sans cesse dénoncées par la société civile nationale et les ONG internationales-  » révèle la dangereuse paranoïa qui s’empare des tenants du pouvoir ».

Les pratiques répressives dont ont été victimes les étudiants, des syndicalistes, des écrivains…, selon la Laddh,  » illustrent clairement le refus épidermiques de la liberté de penser par les pouvoirs publics ».

Les auteurs de la déclaration, signée par Nour-Eddine Benissad, soulignent que :  » L’autoritarisme exercé au nom de l’État demeure un obstacle majeur à l’émergence d’une société de tolérance et d’un État démocratique ».
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé LADDH : une dangereuse paranoïa s’empare des tenants du pouvoir en Algérie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair