formats

L’accueil de jour pour briser la solitude

Publié le 10/05/2016, par dans Non classé.

Le ministère de la Solidarité nationale a mis en place, depuis avril 2015, un dispositif social à destination des personnes âgées vivant seules ou au sein de leur famille.
Il s’agit de l’accueil de jour au sein des foyers, de 8h à 19h, afin de briser la solitude dont elles peuvent souffrir et aussi apporter une aide à leur famille dans une prise en charge qui peut parfois être lourde. Ce dispositif permet ainsi de « prévenir l’abandon des personnes âgées et leur permettre de vieillir dans la dignité, tout en préservant leur autonomie et leur santé physique et morale», rappelle le ministère. De même, « cela permet aux personnes vivant en institution et celles vivant en dehors d’établir un contact et de créer des relations entre elles». Les bénéficiaires sont pris en charge, que ce soit le suivi médical, psychologique, alimentaire ou autre ; ils peuvent aussi prendre part aux diverses activités de détente, de loisirs et de divertissement organisées au sein des foyers.

D’autres programmes d’aide à la personne âgée sont en préparation, telle l’aide à domicile qui apportera un regain d’autonomie à des milliers d’Algériens. Ce qui — en sus de la batterie de lois mises en place ou qui seront bientôt promulguées dans le cadre du renforcement de la protection des personnes âgées et de l’humanisation de leur prise en charge — permettra des relations familiales plus sereines.

Ces mesures ont d’ailleurs d’ores et déjà porté leurs fruits, puisque, selon les cadres du ministère de la Solidarité nationale, les conflits familiaux entourant une personne âgée ont enregistré une baisse significative. « Le nombre de parents abandonnés par leurs enfants n’est pas aussi important que présenté par les médias et autres. Et, d’après notre expérience, les familles qui en arrivent là sont dans des situations extrêmes de dénuement ou de conflit», explique Mme Hachi.

Depuis que la loi prévoit des sanctions allant jusqu’à la prison pour des descendants coupables d’abandon ou de maltraitance envers leurs ascendants, ou encore depuis l’introduction de divers dispositifs d’aide matérielle et de soutien moral, tels que la médiation familiale, le nombre de cas d’abandon ne cesse de diminuer. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’accueil de jour pour briser la solitude
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair