formats

« Laânatoun Fi Al Dilal » et « Al-Rissala » remportent le 1er prix des journées nationales du court métrage amateur

Publié le 28/11/2018, par dans Non classé.

BOUIRA – Les films « Laânatoun Fi Al Dilal » du jeune réalisateur Imad Ghedjati, et « Al-Rissala » du réalisateur Mustapha Cherbal ont remporté mardi le 1er prix des journées nationales du court métrage amateur, qui se tiennent dans de la ville de Bouira depuis dimanche.

« Le premier prix de ces journées nationales du court métrage amateur organisées par la maison de la culture Ali Zaâmoum de Bouira a été décerné aux deux jeunes réalisateurs Imad Ghedjati pour son film Laânatoun Fi Al-Dilal, et Mustapha Cherbal pour son film Al-Rissala », a indiqué à l’APS la directrice de la maison de la culture de Bouira.

Selon les détails fournis par Mme Cherbi Saliha, le prix est un chèque de 100 000 dinars attribué aux deux vainqueurs de cette première édition, qui a vu la participation de 12 wilaya, et la projection de 23 films.

« Les membres du jury ont fait leur évaluation selon plusieurs critères et facteurs, dont le scénario et le dialogue », a-t-elle dit .

La deuxième place est revenue au film « Rihab » du jeune réalisateur Youcef Salah Bentisse de Relizane. Le second prix (un chèque de 50 000 dinars) a été remis au jeune réalisateur en guise d’encouragement pour ses efforts et son travail qualifié de professionnel par le jury, a déclaré Mme Cherbi, ajoutant qu’un troisième prix (un chèque de 30 000 dinars) avait été remis au réalisateur Aymène Banour de Tébessa.

Les membres du jury à savoir Belkacem Chihaoua, Houria Khidiri et Mohamed Yargui, ont saisi cette occasion pour mettre en exergue le talent et la compétence dont jouissent les jeunes réalisateurs. « Tous les films que nous avons vu et évalué étaient de bonne qualité », a fait savoir M. Chihaoua lors de la cérémonie de clôture.

Le film « Assif (désolé) » du jeune réalisateur Abderrahmane Herrathe a obtenu une mention spéciale du jury.

« La réalisation de ce film court métrage répond à certains critères difficiles, que le jeune réalisateur a respecté malgré le peu de moyens, c’est pourquoi nous avons décidé de lui attribuer une mention spéciale », a souligné Mohamed Yargui, réalisateur venu de Bejaia, et membre du jury.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé « Laânatoun Fi Al Dilal » et « Al-Rissala » remportent le 1er prix des journées nationales du court métrage amateur
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair