formats

La vidéo de Layla Haddad fait monter la tension entre l’Algérie et l’UE

Publié le 04/06/2018, par dans Non classé.

La vidéo de Layla Haddad, ancienne correspondante de l’Entv à Bruxelles, dans laquelle elle critiquait le clan Bouteflika, est devenue un sujet de discorde entre les dirigeants algériens et l’Union Européenne. L’ambassadeur de l’UE à Alger, John O’Rourke, a répondu dimanche soir aux protestations algériennes sur Twitter. Alger exige une réponse officielle.
Jeudi dernier, la journaliste a diffusé sur Facebook une vidéo, tournée dans le siège du parlement européen, où elle a vertement critiqué les dirigeants algériens.  » Les barons du régime, dont fait partie votre propre frère, ce sont arrogés le droit de disposer de vous. Ne les laissez plus vous soustraire à votre humanité… », dit la journaliste dans son message adressé au chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika.

Le message, qui a réalisé plus de 5,3 millions de vue sur Facebook, selon la journaliste, n’a pas cessé de susciter des réactions officielles. Après les protestations de l’ambassadeur algérien à Bruxelles, c’est autour, hier dimanche, du ministère des Affaires étrangères de convoquer l’ambassadeur de l’UE à Alger pour demander à Bruxelles de  » se démarquer » du message de Layla Haddad, enregistré  » dans des installations officielles du Parlement européen (…) pour porter gravement atteinte à l’honneur et à la dignité des institutions de la République algérienne ».

Quelques heures plus tard, l’ambassadeur de l’UE à Alger, John O’Rourke, répond publiquement aux protestations algériennes.  » Nous avons soulignés aux autorités algériennes que les journalistes accrédités auprès des institutions européennes ne parlent pas au nom des institutions mais en leur propre nom, en ligne avec les principes de liberté d’expression et liberté des médias ».

Aujourd’hui lundi, le ministère des Affaires étrangères réagit de nouveau en indiquant que :  » La réponse de l’ambassadeur sur Twitter l’engage en tant que personne, l’Algérie exige une réponse officielle de la part de l’UE conformément aux usages diplomatiques internationaux ».

Lire aussi : Les autorités algériennes mal à l’aise Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La vidéo de Layla Haddad fait monter la tension entre l’Algérie et l’UE
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair