formats

La Tunisie et la Turquie prisées par les Algériens

Publié le 25/02/2018, par dans Non classé.

La 9e édition du Salon international du tourisme, des voyages, des transports et de l’équipement et services pour hôtels, organisé à Oran par Astra Communication, a permis aux destinations étrangères de s’afficher et de faire de l’ombre à la destination Algérie.
La Turquie est en haut de l’affiche, soutenue par la compagnie aérienne Turkish Airlines. Selon l’ambassadeur de la République de Turquie en Algérie, 200 000 Algériens ont visité la Turquie en 2017, soit une augmentation de 15% par rapport à 2016.

Ce chiffre a été atteint grâce « aux efforts de Turkish Airlines, mais surtout au système de visas mis en place, qui permet aux Algériens de l’avoir en quelques jours sans grands problèmes en plus du visa électronique pour les plus de 35 ans». Parmi les annonces de ce Salon, on cite la programmation, comme l’année passée sur Antalya, de 3 vols par semaine durant l’été 2018. L’année dernière, Turkish Airlines opérait cette ligne avec un Boeing 737, cette année, elle passe à l’Airbus 321 (plus de 25 places chaque vol).

Par ailleurs, près de 2,5 millions de touristes algériens ont visité la Tunisie en 2017, ce qui représente 35% de l’ensemble des touristes ayant visité ce pays, a indiqué à l’APS Foued Eloued, directeur de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT), en marge de ce Salon. « L’Algérie est le premier marché pour le tourisme tunisien», a-t-il déclaré. Le marché algérien est d’autant plus important avec des touristes qui affluent tout au long de l’année et pas seulement durant la saison estivale.

En plus des destinations prisées par les touristes algériens comme Tunis, Sousse, El Hammamet, de nouvelles zones commencent à être populaires comme l’Ile de Djerba et El Mahdia. Face à cette offensive, certains responsables font de la résistance. Le groupe Hôtellerie, tourisme et thermalisme (HTT) essaie d’optimiser sa présence dans ce Salon en distribuant, entre autres, des brochures aux visiteurs. « Les hôtels Eden ont initié, au-delà des établissements opérationnels, un nouveau projet d’investissement d’une chaîne avec un positionnement intermédiaire et économique : nous voulons toucher une typologie de clientèle de voyageurs de commerce avec le meilleur rapport qualité-prix.

Ces hôtels s’appelleront Eden Stop et seront situés dans les chefs-lieux des wilayas les plus attractives», a affirmé Karim Cherif du groupe Eden hôtels, qui a cinq projets d’hôtels. Les plus avancés sont l’établissement hôtelier Eden Stop Témouchent qui sera inauguré fin mars et l’Eden Stop de Annaba qui sera programmé pour la mi-2019. Les autres projets sont en phase d’évaluation et de financement.

« Quelque 760 projets touristiques sont en cours de réalisation», a indiqué Hassan Mermouri, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, soulignant que la cadence accélérée de réalisation permettra de réceptionner entre 150 et 200 projets avant la fin de l’année. Le taux de croissance des investissements dans le domaine du tourisme en Algérie est estimé, selon lui, à 7%.

Des projets importants, porteurs politiquement mais les observateurs regrettent que certains de nos décideurs pensent que le tourisme existe chez nous du fait de projets de construction d’hôtels et par l’ouverture d’agences de voyages, relevant que la culture touristique est quasiment absente dans notre pays. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La Tunisie et la Turquie prisées par les Algériens
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair