formats

La surprise Front El Moustakbal

Publié le 25/11/2017, par dans Non classé.

Les résultats provisoires des élections locales font état d’une nouvelle configuration politique légèrement remaniée.
Si certaines formations politiques ont reculé ou stagné, d’autres de naissance relativement récente, se sont illustrées en enregistrant une avancée très appréciable. C’est le cas du Front El Moustakbal, que dirige le médecin Abdelaziz Belaïd. Le parti a obtenu 71 communes et 131 sièges au niveau des assemblées de wilaya. Cette jeune formation d’à peine une quinzaine d’années avait obtenu lors de sa première participation aux élections locales de 2012, deux communes seulement, et deux sièges de députés qui ont connu une progression lors des législatives de mai 2017, pour atteindre le nombre de 14 parlementaires. Quel est le secret d’une telle réussite ? Le jeune médecin a beaucoup investi sur un discours qui en même temps est critique à l’égard du gouvernement mais sans pour autant se positionner dans le camp d’une opposition radicale. Le grand mérite de cette avancée, expliquent de nombreux observateurs, c’est aussi cet encadrement du front, composé essentiellement de jeunes bien expérimentés dans le domaine du militantisme, étant donné qu’une bonne partie des encartés sont des mécontents d’autres partis, comme le FFS, le RCD, le FLN ou le RND, ou d’organisations estudiantines, comme l’Unja, ou l’Unéa. Ils ont réussi à donner au Front El Moustakbal une image d’un parti qui avance doucement, mais sûrement. En attendant les résultats détaillés du nombre de voix obtenus lors du vote. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La surprise Front El Moustakbal
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair