formats

«La stratégie d’épuration médiatique» dénoncée

Publié le 07/05/2016, par dans Non classé.

Le bureau politique de Talaie El Houriat a tenu, jeudi, sa réunion mensuelle ordinaire au siège du parti.
Le parti de Ali Benflis, qui fait le bilan de ses activités, s’est exprimé sur les derniers événements ayant marqué l’actualité nationale. Après avoir examiné les rapports dont il a été destinataire, rappelant « le soutien et la solidarité apportés à la coordination des enseignants contractuels dans leur revendication d’un dialogue sur la précarité de leur situation professionnelle et sociale», le bureau politique de Talaie El Houriat, dans un communiqué parvenu hier à notre rédaction, a exprimé sa « réprobation de la dispersion arbitraire et répressive du rassemblement pacifique des enseignants contractuels à Boudouaou».

Le parti de Ali Benflis a renouvelé « sa profonde conviction que l’amazighité est une cause nationale indissociable de la consolidation de l’identité de la nation et de la construction démocratique de l’Etat national». A l’occasion de la Journée internationale de la presse, le 3 mai dernier, le bureau politique « a réaffirmé sa conviction que le combat pour la liberté de la presse, en particulier, et pour le droit à l’information en général sont partie intégrante de l’alternative démocratique visant à l’établissement d’un Etat de droit respectueux des droits et des libertés de tous». Il a en effet exprimé « sa profonde indignation quant à l’approche clientéliste et rentière à laquelle le régime politique en place a recours pour récompenser indûment, dans le domaine médiatique en particulier, ses seuls piliers, soutiens et relais privilégiés et pour pénaliser tous les refus d’allégeance et de compromission».

Talaie El Houriat a dénoncé « le harcèlement, l’arbitraire et l’abus de pouvoir dont est victime le groupe El Khabar de la part du régime politique en place qui persiste dans sa stratégie d’épuration médiatique pour crime de non-allégeance». Le parti de Ali Benflis renouvelle son « ferme positionnement aux côtés de tous ceux qui, au sein de la profession médiatique, de la société civile et des forces politiques, ont fait de la liberté de la presse et du droit à l’information une cause commune face aux agissements arbitraires et aux prétentions hégémoniques du régime politique en place».

Faisant le bilan de la structuration du parti, l’instance dirigeante de Talaie El Houriat a noté avec « satisfaction les résultats des rencontres avec les cadres et la base militante qui ont confirmé la consolidation de la présence de Talaie El Houriat et la diffusion de son projet politique au niveau local, et le dynamisme des opérations d’adhésion ainsi que les excellentes conditions dans lesquelles se déroulent les assemblées électives des bureaux communaux du parti appelées à être suivies par celles des bureaux territoriaux d’ici l’été prochain». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «La stratégie d’épuration médiatique» dénoncée
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair