formats

La salle de prière finalisée en mars

Publié le 31/01/2016, par dans Non classé.

La salle de prière de la Grande Mosquée d’Alger sera achevée au début du mois de mars prochain.
Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé hier que ce projet connaît « un avancement remarquable». « Le gros œuvre au concernant la salle de prière a atteint un niveau d’avancement de 87%. La finalisation est prévue pour début mars prochain», a indiqué le ministre lors d’une visite d’inspection sur le site, repris par l’APS. Le minaret de l’édifice — troisième plus grande mosquée au monde après celles de La Mecque et de Médine — devrait culminer à 267 mètres de hauteur. Mesurant actuellement 103 mètres, ce minaret atteindra les 120 mètres au mois de mars.

Pour ce qui est des différentes structures de ce mégaprojet, dont Dar Al Qor’an, la bibliothèque ou encore le centre culturel, le ministre assure que les gros-œuvres de ces parties sont achevés. Malgré les retards, le ministre estime que le projet sera réceptionné à la fin de cette année. « Il sera réceptionné en fin d’année avec un possible retard de deux à trois mois eu égard au caractère délicat de l’étude et des matériaux utilisés», a-t-il indiqué, rappelant que le retard accusé dans les travaux, estimé à 18 mois, a été rattrapé à hauteur de 50% par l’entreprise chinoise CSCEC, à laquelle a été confiée la réalisation du complexe.

« Outre sa portée religieuse, culturelle et touristique, la Grande Mosquée d’Alger, dans laquelle de nouvelles techniques de construction sont utilisées pour la première fois en Algérie, sera une référence en tant qu’œuvre d’art», annonce-t-on. A une question sur l’état d’avancement des projets du secteur face aux difficultés financières, le ministre a mis en garde contre « les parties qui tentent de semer le désespoir dans la société et de remettre en cause les acquis réalisés».

S’étendant sur plus de 20 hectares, la Grande Mosquée d’Alger, une des plus grandes au monde, compte une salle de prière de 20 000 m2, une esplanade et un minaret d’une hauteur de 267 m, une bibliothèque, un centre culturel, Dar El Qor’an, des jardins, un parking, des bâtiments administratifs ainsi que des espaces réservés à la restauration. La Grande Mosquée d’Alger ambitionne de devenir un pôle attractif à vocations religieuse, culturelle et scientifique, alliant authenticité et modernité, notamment à travers son cachet architectural particulier. Cette Grande Mosquée, décriée depuis le lancement du projet, devrait coûter, à terme, plus d’un milliard d’euros.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La salle de prière finalisée en mars
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair