formats

La route a tué plus de 1500 personnes en 6 mois

Publié le 29/06/2016, par dans Non classé.

Les accidents de la route ont baissé durant ces 5 premiers mois de l’année en cours, mais le spectre de la mort continue à planer et l’hécatombe persiste.
C’est la conclusion qui peut être tirée du bilan du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR) dévoilé hier. Ce dernier fait état de 1520 personnes décédées et 17 349 blessées dans 11 663 accidents de la route enregistrés au niveau national durant cette période. Dans une comparaison avec la même période de l’année écoulée, une diminution est constatée. Le nombre de personnes décédées a chuté de 151 morts, tout comme celui des blessés, qui a enregistré une baisse de -5025 et le nombre d’accidents avec -2718. Il faut dire que malgré cette baisse sensible, le phénomène des accidents de la route est bien loin d’être contré.

D’après le directeur du CNPSR, Ahmed Naït El Hocine, l’Algérie enregistre chaque année quelque 4000 morts et des dizaines de milliers de blessés, outre les pertes économiques estimées à des dizaines de milliards suite à ces drames routiers. La moyenne journalière, qui est 12 morts et 160 blessées, donne des frissons. Durant ces dernières 24 heures, les services de la Gendarmerie nationale ont enregistré, sur tout le territoire, 20 accidents de la circulation routière à travers 15 wilayas du pays.

Ils ont engendré le décès de 5 personnes, des blessures à 35 autres et des dégâts matériels importants à 30 moyens de locomotion impliqués. La veille, les mêmes services sont intervenus sur 24 accidents de la circulation routière causant la mort sur place de 10 personnes et des blessures à 36 autres. Quelque 28 véhicules impliqués ont été endommagés.

Malgré toutes les campagnes de sensibilisation et les dispositifs de contrôle et de veille, les causes restent les mêmes. En premier lieu, le facteur humain est le principal vecteur. Il est suivi par la situation des routes, puis les défaillances des moyens de locomotion en 3e position. En ce mois de Ramadhan, où le manque de sommeil est prédominant, la vigilance reste plus qu’indispensable.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La route a tué plus de 1500 personnes en 6 mois
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair