formats

La rougeole et la grève des résidents évoquées à demi-mots

Publié le 27/03/2018, par dans Non classé.

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, n’a évoqué que du bout des lèvres les grandes questions d’actualité qui secouent le secteur, comme l’épidémie de la rougeole et la grève des médecins résidents qui défraient la chronique nationale depuis des mois.
Lors de sa visite, hier, dans la wilaya de Mila, le Pr Hasbellaoui a évité de parler de ces sujets en invitant les journalistes présents à n’évoquer, dans leurs questions, que les problèmes du secteur localement.

Devant l’insistance des représentants des différents supports médiatiques, le ministre s’est contenté de dire: « L’épidémie de la rougeole est vaincue grâce à l’effort de vaccination déployé par le secteur. On a vacciné plus de 265 000 enfants. Quant au problème de la grève des résidents, il relève du secteur de l’Enseignement supérieur.»

Le Pr Hasbellaoui, qui s’est rendu dans quatre hôpitaux de la wilaya, a notamment plaidé pour la formation des médecins généralistes pour combler le déficit enregistré en nombre de spécialistes. Il précise dans ce sens que cette option fait partie du projet de mise à niveau du secteur, dont l’ambition est d’améliorer les prestations de services assurées par les établissements du secteur. « La formation des généralistes sera sanctionnée d’un certificat d’études spécialisées (CES) qui leur permettra d’assurer certains actes médicaux spécialisés.» Le ministre a, par ailleurs, évoqué le déficit enregistré dans le nombre des anesthésistes, en reconnaissant que ce problème pénalise la majorité des établissements du secteur.

« Le meilleur moyen d’aplanir cet autre écueil est la formation.» L’autre credo du Pr Hasbellaoui lors de cette visite a été l’amélioration des conditions socioprofessionnelles des médecins spécialistes, notamment en matière de logement. Il a souligné que les praticiens spécialistes qui n’ont pas un lieu d’hébergement de fonction seront logés incessamment. Le ministre a, par ailleurs, lancé un appel à l’adresse des staffs administratifs des hôpitaux, les invitant « à se mettre entièrement au service des médecins» ; une injonction qui a retenti comme un appel à préserver les personnels et les structures de santé de toute forme de turbulences. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La rougeole et la grève des résidents évoquées à demi-mots
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair