formats

«La quasi-totalité des clients cherchent un prix avant toute autre considération» 

Publié le 20/05/2017, par dans Non classé.

Le tourisme algérien est parmi les secteurs prioritaires dans le nouveau modèle de croissance économique. Quel est le rôle que pourra jouer l’Etat, surtout dans cette conjoncture particulière ?

Pour moi, je pense qu’il s’agit d’un secteur qui peut être très stratégique, surtout en cette période sensible que traverse le pays sur le plan économique ; c’est une alternative sérieuse au secteur des hydrocarbures, notamment en matière de recettes en devises sachant que la destination Algérie demeure très demandée ; du moins, c’est ce qu’on a remarqué lors des foires internationales auxquelles nous avons assisté, comme celles de Madrid, Paris, Berlin et Varsovie.

Pensez-vous que les agences de voyages et de tourisme contribuent réellement à la relance de la destination Algérie ?

Tout à fait. Les ATV contribuent réellement à la relance de la destination Algérie en assistant aux différentes foires avec leur propre argent. L’utilisation en permanence des réseaux sociaux reste également un moyen très efficace pour promouvoir la destination. Ajouté à cela le fait que 1% des impôts des ATV est versé directement dans le compte de l’Office national du tourisme (ONT), organe qui s’occupe exclusivement de la promotion de la destination Algérie.

Un nouveau décret exécutif relatif aux agences de voyages sera soumis au gouvernement. Avez-vous été consulté sur ce sujet ?

Malheureusement, à aucun moment, nous les représentants des ATV (Snav), n’avons été consultés au sujet du nouveau décret exécutif relatif à la création d’agence de voyages, nous avons appris cela par voie de presse et nous déplorons fortement cette mise à l’écart alors que nous aurions pu enrichir le texte, ou du moins lui donner de la consistance.

Quelles sont les tendances concernant les vacances des Algériens pour 2017 ? La crise a-t-elle une influence sur le choix de la destination ?

Je peux vous dire que la saison s’annonce très rude pour nous eu égard à plusieurs paramètres exclusivement économiques : manque flagrant de liquidité, politique d’austérité, cherté de la vie en général qui ne permet pas aux pères de famille de faire des économies.

Les familles donnent la priorité au logement (Aadl, participatif). On remarque que des agences proposent de plus en plus des séjours week-end (Tikjda, Tlemcen, Béjaïa). C’est une manière d’encourager le tourisme local qui est, selon des études spécialisées, source de richesse et de prospérité et impacte positivement le secteur économique ; donc, c’est une source de bénéfices.

La quasi-totalité des clients cherchent un prix avant toute autre considération, ce qui engendre des fois des mauvaises surprises pour ces derniers. Mais un petit pourcentage de clients qui ont de l’expérience et également un certain statut social, plus un niveau intellectuel acceptable cherchent des bons plans et le meilleur rapport qualité /prix en se basant sur la prestation de services. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «La quasi-totalité des clients cherchent un prix avant toute autre considération» 
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair