formats

La préparation des listes a commencé à Béjaïa

Publié le 23/08/2017, par dans Non classé.

A quelques jours de la convocation du corps électoral pour élire les Assemblées communales et de wilaya à l’automne, les partis s’y préparent d’ores et déjà à Béjaïa.
Plusieurs formations sont entrées en contact avec leurs sections et militants dans les communes en vue de lancer l’opération de composition des listes électorales et installer les commissions de choix des candidats.

Au Front des forces socialistes (FFS), la collecte des candidatures pour la confection des listes communales bat son plein. « Depuis la tenue du conseil fédéral, il y a une orientation pour la collecte des candidatures et l’installation des commissions dans les communes. Actuellement, nous sommes à pied d’œuvre dans 48 communes», a déclaré à El Watan Rachid Chabati, député et fédéral du FFS à Béjaïa.
Les listes du FFS seront étudiées et validées par les commissions de choix communales, ajoute le responsable. S’agissant de l’APW, Rachid Chabati a affirmé que « l’opération de collecte des dossiers se fait au niveau de la fédération. Les dossiers seront par la suite étudiés par la commission nationale».

La mise en place des commissions de choix des candidats est lancée aussi au Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). « L’opération de mise en place des commissions de choix marche très bien. L’installation de commissions se fait au niveau d’une quarantaine de communes. Elles ont pour mission de collecter les candidatures et confectionner les listes. Là où nous n’avons pas de section, on a établi des contacts avec nos militants pour la préparation des listes», nous a déclaré Mohamed Labdouci, président du bureau de Béjaïa du RCD. Une commission pour la collecte des dossiers de candidature à l’APW est également mise en place, selon M. Labdouci.

Dissident du RCD, Braham Bennadji, député issu de la liste indépendante Initiative citoyenne aux dernières élections législatives, continue sur la même lancée et se met dans la course aux locales en préparant des listes indépendantes. « Nous sommes en train de confectionner des listes dans 15 à 20 communes au minimum, au nom de l’Initiative citoyenne. Parallèlement, nous accompagnons des groupes indépendants qui n’ont pas d’expérience pour les aider à confectionner leurs listes. Il y a beaucoup d’indépendants cette année», nous-a-t-il déclaré hier au téléphone.

Pour la liste APW, Braham Bennadji dit qu' »on a opté pour une liste de convergence». « Nous avons fait appel à des groupes de militants, parmi lesquels des groupes et partis de gauche et d’extrême gauche, tels que le PST (Parti socialistes des travailleurs, ndlr) pour confectionner une liste commune parce que ces gens sont de vrais militants, ils ne risquent pas de retourner leur veste.» L’élu s’attaque à la politique des partis qui siègent « depuis toujours» à l’APW de Béjaïa, devenue, selon ses propos, « une simple chambre d’enregistrement dirigée par le wali». Le député indépendant dit vouloir « faire front avec des militants» pour reconquérir cette assemblée et la rendre combative et revendicative.

Le PST s’est lui aussi lancé dans la bataille électorale en optant pour « des listes unitaires antilibérales et démocratiques», nous a déclaré Kamel Aïssat. « Nos listes ne seront pas forcément constituées de militants du PST, mais de toute personne avec qui on peut faire une unité d’action. Mais nous refusons bien évidemment les personnes qui ne sont pas politiquement à gauche», a-t-il ajouté. Le parti trotskiste active ses relais dans les communes où il a un ancrage, à l’instar de Barbacha, Adekkar ou Amizour. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La préparation des listes a commencé à Béjaïa
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair