formats

La polémique de la semaine : Vignette auto, les automobilistes désappointés

Publié le 20/05/2016, par dans Non classé.

Un peu désorientés, des automobilistes sont contraints de faire plusieurs bureaux de poste pour acheter leur vignette. « J’ai fait plusieurs bureaux de poste et je n’ai pas encore trouvé ma vignette, qui coûte 2000 DA.» C’est un automobiliste de Bordj El Kiffan qui dénonce cette rareté, alors que le délai de clôture de la vente approche. Ils sont nombreux, ces derniers jours, à ne pas trouver leur vignette.

En vente depuis le 2 mai jusqu’au 2 juin, plusieurs clients se plaignent. « Il y a rareté», affirme un automobiliste à El Harrach. « Espérons que le délai sera prolongé. Il est illogique que nous soyons pénalisés en payant le double une fois la date dépassée», déclare un autre. A la poste, les agents évoquent un « dysfonctionnement dans la distribution par les recettes des impôts».

A l’administration des impôts, « aucun problème n’est constaté dans les agences». « Dans la plupart des bureaux de poste, les vignettes sont disponibles. Il se pourrait que certains bureaux de poste n’en disposent pas, les clients paniquent et crient au scandale. Mais ce n’est pas le cas partout», selon un inspecteur des impôts. Même son de cloche de la part de Brahim Benali, chargé de communication à l’administration des impôts : « C’est au bureau de poste de recenser les besoins. Dans nos agences fiscales, le problème ne se pose pas. Si les bureaux de poste ont un manque, il n’ont qu’a nous en aviser. Toutes les vignettes, de 500 DA à 18 000 DA, y sont disponibles.»

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La polémique de la semaine : Vignette auto, les automobilistes désappointés
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair