formats

La pièce de théâtre « Khawana Wa Sareq » séduit le public

Publié le 31/12/2018, par dans Non classé.
La pièce de théâtre

ALGER – La pièce de théâtre « Khawana Wa Sareq » (des traitres et un voleur), une comédie traitant de relations de couples complexes traversées de problèmes et de trahison, mise en scène par Mustapha Sofrani, a été présentée au public dimanche à Alger.

Produite par le théâtre régional de la ville de Djelfa, ce spectacle a été présenté en compétition officielle du 13e Festival national du théâtre professionnel (Fntp) qui se tient au Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi depuis le 22 décembre.

Ce spectacle, joué devant un public nombreux, met en scène un voleur simple d’esprit, entré par effraction dans la maison d’un riche commerçant, marié à une artiste, alors que le couple est sensé être absent.

En essayant de sortir de la maison le voleur se rend compte que les propriétaires sont chez eux et se cache dans une armoire. Il est très vite rejoint par la maitresse du mari et l’amant de son épouse et l’effraction devient alors un problème secondaire devant l’adultère.

Alors que les époux se disputent, le voleur sortant de l’armoire menace à demi mots de tout dévoiler et le metteur en scène propose, alors que l’intrigue est son paroxysme, plusieurs scènes et possibilités de dénouement.


Lire aussi:

ALGER – La pièce de théâtre « Khawana Wa Sareq » (des traitres et un voleur), une comédie traitant de relations de couples complexes traversées de problèmes et de trahison, mise en scène par Mustapha Sofrani, a été présentée au public dimanche à Alger.

Produite par le théâtre régional de la ville de Djelfa, ce spectacle a été présenté en compétition officielle du 13e Festival national du théâtre professionnel (Fntp) qui se tient au Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi depuis le 22 décembre.

Ce spectacle, joué devant un public nombreux, met en scène un voleur simple d’esprit, entré par effraction dans la maison d’un riche commerçant, marié à une artiste, alors que le couple est sensé être absent.

En essayant de sortir de la maison le voleur se rend compte que les propriétaires sont chez eux et se cache dans une armoire. Il est très vite rejoint par la maitresse du mari et l’amant de son épouse et l’effraction devient alors un problème secondaire devant l’adultère.

Alors que les époux se disputent, le voleur sortant de l’armoire menace à demi mots de tout dévoiler et le metteur en scène propose, alors que l’intrigue est son paroxysme, plusieurs scènes et possibilités de dénouement.


Lire aussi: Le spectacle « Shadow Fairy Tales » présenté à Alger


Cette pièce de théâtre écrite par Brahim El Khalil Hammam et inspiré du texte de l’écrivain italien Dario Fo est servie par les comédiens Chacha Khelifa, Chahed Rym Zouablia, Asmaa Cheikh, Ahmed Hassen, Mohamed Lbachi, Mohamed El Haoues.

« Khawana Wa Sareq » a été ovationnée par le public pour son orientation foncièrement humoristique et l’aspect burlesque du personnage principal, malgré des faiblesses dans la conception des lumière qui devait délimiter les espaces sur scène et des dialogues parfois inaudibles.

Inauguré le 22 décembre, le 13e Fntp prendra fin lundi après la présentation de la dernière pièce en compétition « Salle d’attente », mise en scène par Samir Oudjit et produite par le Théâtre régional de Batna.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La pièce de théâtre « Khawana Wa Sareq » séduit le public
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair