formats

La marche des gardes communaux réprimée

Publié le 27/07/2016, par dans Non classé.

La marche à laquelle a appelé, hier, la Coordination nationale de la garde communale (cngc) a été violemment réprimée par les services de police à Alger.
Venus de plusieurs wilayas, des gardes communaux ont été interpellés et emmenés aux commissariats, a affirmé Hakim Chouib, coordinateur national des gardes communaux, joint par téléphone, en soulignant que des centaines de personnes ont été arrêtées et embarquées à bord de fourgons de police au niveau de la gare routière d’Alger et devant le siège de l’Assemblée populaire nationale.

« D’autres ont été acheminés à bord de bus mobilisés par la police en direction des wilayas de Bouira, Blida et Tipasa», dénonce M. Chouib, en rappelant que l’action à laquelle a appelé la Coordination nationale de la garde communale est réussie, dès lors que des centaines de personnes sont venues exprimer leur ras-le-bol en se joignant à cette marche.

Quand aux revendications de nouveau exprimées par les gardes communaux, elles sont relatives à la revalorisation des indemnités, à la pension de retraite et à la prise en charge des blessés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. « Nous exigeons un dialogue sérieux avec les autorités en charge de notre dossier. Plusieurs points soulevés auparavant ne sont pas encore pris en charge, à l’image des cas des gardes communaux licenciés abusivement», a martelé M. Chouib, en précisant que la coordination nationale envisage d’autres actions de rue pour dénoncer le mutisme des pouvoirs publics. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La marche des gardes communaux réprimée
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair