formats

La liste d’attente de 2016 exploitée du 7 au 17 avril

Publié le 04/04/2017, par dans Non classé.

Pas de changement dans le calendrier des vacances.
Un concours de recrutement de plus de 10 000 enseignants sera organisé le 29 juin prochain, mais, avant la tenue de ce concours, le secteur puisera dans la liste d’attente issue du concours organisé en 2016, a annoncé la ministre de l’Education nationale, en marge d’une rencontre avec les coordonnateurs du collège inspectoral, organisée hier à Alger.

Nouria Benghabrit explique qu’en effet, durant dix jours, du 7 au 17 avril, la plateforme numérique des candidats reçus au concours de recrutement l’année dernière — ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10/20 et qui sont potentiellement admis dans la liste d’attente — sera utilisée au niveau des wilayas. Et du 17 au 27 avril, la liste sera exploitée au niveau national. Mais, insiste Mme Benghabrit, à partir du 27 avril, « il ne sera plus question de la liste d’attente de 2016, et seuls les résultats du prochain concours compteront».

La ministre indique que de nouvelles spécialités seront introduites pour la filière des langues étrangères dans le secondaire, nécessitant le recrutement d’enseignants de turque, de chinois et de russe. « Le ministère veut exprimer sa disponibilité a élargir le choix des langues enseignées dans le secondaire. Nous avons ouvert ces spécialistés pour le recrutement sans fixer de date du lancement des nouvelles spécialités», a-t-elle en outre affirmé.

Les examens professionnels pour l’accès aux postes d’enseignant principal et enseignant formateur auront lieu le 31 mai prochain. Des examens pour le recrutement interne pour les corps professionnel et administratif du secteur seront organisés durant l’été, « qui sera chargé» puisque les sessions de formation auront lieu en juillet et août au profit des nouveaux enseignants.

Tenue « salafiste» interdite pour les enseignants dans les écoles

Selon la ministre de l’Education, « aucun changement n’a été opéré sur le calendrier des vacances». La rentrée des classes est prévue pour le 4 septembre 2017, a-t-elle en outre précisé. Les enseignants reprendront le 30 août, le personnel de l’administration le 28 août, tandis que les fonctionnaires et les hauts cadres de l’administration centrale sont attendus pour le 20 du même mois, détaille-t-elle également.

Le département a lancé une série de rencontres, dont la plus récente a été tenue avant-hier, pour rouvrir le dossier des rythmes scolaires avec les syndicats du secteur. La prochaine rencontre, qui se déroulera dans une dizaine de jours, sera l’occasion de présenter les propositions du partenaire social « mais la demande était qu’il y ait du pragmatisme et du réalisme dans le propositions».

Les demandes émanant des syndicats autonomes depuis 2012 concernent notamment la révision des horaires et du calendrier des examens et des vacances, pour certaines régions. Interrogée sur une texte réglementaire interdisant le port de la tenue « salafiste» par des enseignants à l’intérieur des établissements scolaires, la ministre rappelle qu’il faut se référer à un courrier du directeur général de la Fonction publique datant de 2013, s’adressant au personnel de la Fonction publique, enseignants compris.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La liste d’attente de 2016 exploitée du 7 au 17 avril
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair