formats

La grève des enseignants se poursuit à Tizi Ouzou

Publié le 09/01/2018, par dans Non classé.

Le Cnapeste a tenu, dimanche, son conseil de wilaya. Le directeur de l’éducation a reçu, hier, des parents d’élèves qui lui ont demandé de trouver une solution au conflit qui l’oppose aux grévistes.
La grève du Cnapeste (Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique élargi) continue toujours de paralyser les établissements scolaires dans la wilaya de Tizi Ouzou, où les enseignants ont enclenché un mouvement de débrayage depuis le 21 novembre dernier.

Les protestataires ont décidé ainsi de poursuivre leur action jusqu’à la satisfaction de leur revendication, à savoir, pour rappel, le départ de deux responsables de la direction de l’éducation. Hakim Graiche, chargé à la communication au sein du Cnapeste, nous a déclaré, hier, que les enseignants grévistes n’ont pas repris le travail à travers tous les lycées, certains CEM et écoles primaires de la wilaya de Tizi Ouzou. « Nous continuons la grève, car la direction de l’éducation n’a affiché aucune volonté pour répondre à notre revendication ou bien appeler au dialogue avec les représentants du syndicat.

Au contraire, elle a procédé à la ponction sur les salaires des enseignants grévistes», nous a-t-il souligné. Selon lui, un conseil de wilaya du Cnapeste est prévu à Tizi Ouzou, afin de décider, a-t-il ajouté, des actions à entreprendre pour se faire entendre. M. Graiche nous a également expliqué que des mouvements de solidarité commencent à se manifester dans plusieurs wilayas du pays, notamment à Boumerdès, Bouira et Béjaïa ainsi qu’à Alger-Est, où des enseignants ont observé une grève en soutien à leurs collègues de Tizi Ouzou et de Blida.

« La ministre de l’Education nationale, qui a reçu les membres du bureau national du Cnapeste, a promis de régler le problème avant la fin des vacances d’hiver, mais, en fin de compte, elle n’a rien fait pour venir à bout de cette situation qui perdure», a ajouté M. Graiche.

Par ailleurs, de son côté, le Collectif des associations autonomes des parents d’élèves devait organiser une réunion, hier, en fin de journée, à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, pour débattre des modalités susceptibles de mettre en pratique les résolutions de la dernière rencontre tenue au lycée Rabah Stambouli, la semaine dernière.

« Nous avons effectivement constaté que la grève continue à travers les quatre coins de la wilaya», a affirmé Rabah Kerroum, coordinateur du même collectif qui a décidé, pour rappel, de fermer les établissements scolaires si aucune solution n’est trouvée au bras de fer qui oppose la direction de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou au Cnapeste. Par ailleurs, une source proche de la direction de l’éducation a précisé que des parents d’élèves, environ 200 personnes, se sont réunis, hier, durant la matinée, avec le directeur de l’éducation.

Ils ont exigé qu’il trouve une solution immédiate au conflit qui l’oppose avec le Cnapeste. Toujours selon la même source, la commission ministérielle dépêchée la semaine dernière à Tizi Ouzou a terminé son travail, mais rien n’a filtré sur les résolutions de cette enquête dont le rapport a été transmis directement à la ministre de tutelle.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La grève des enseignants se poursuit à Tizi Ouzou
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair