formats

La France veut renvoyer en Algérie l’islamiste Beghal

Publié le 14/06/2018, par dans Non classé.

Les autorités françaises affichent leur souhait de renvoyer en Algérie le mentor des frères Kouachi, mis en cause dans la tuerie de Charlie Hebdo, Djamel Beghal, et Amedy Coulibaly, l’assassin de l’Hyper Cacher en 2015 à Paris.
Selon elles, « si les autorités algériennes refusent de l’accueillir à sa sortie, en juillet prochain, de la prison, l’homme sera maintenu en résidence surveillée». « A sa sortie, nous souhaitons qu’il puisse retourner en Algérie», a indiqué la ministre de la Justice sur la radio France Inter. Djamel Beghal est soumis à « une interdiction de territoire français, qui a été judiciairement prononcée, donc il doit repartir en Algérie». « Nous travaillons avec les Algériens pour qu’ils accueillent Beghal qui n’a plus la nationalité française puisqu’il y a eu une déchéance de nationalité à son encontre. Mais ce n’est pas acquis au moment où je vous parle», indique-t-elle. « Ce qui importe, c’est que ces personnes-là soient sous surveillance constante», souligne la ministre.

Djamel Beghal a été condamné, en décembre 2013, à 10 ans de prison pour avoir projeté l’évasion en 2010 de Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien du Groupe islamique armé algérien (GIA) condamné à la perpétuité pour l’attentat à la station RER Musée d’Orsay en 1995 à Paris (30 blessés). Franco-Algérien déchu de sa nationalité française, Djamel Beghal a été déclaré expulsable en 2007, deux ans après avoir été condamné à 10 ans de prison pour avoir préparé des attentats en France, notamment contre l’ambassade des Etats-Unis à Paris.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La France veut renvoyer en Algérie l’islamiste Beghal
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair