formats

La FNAI exige la revalorisation du rôle de l’agent immobilier

Publié le 24/05/2017, par dans Non classé.

Le portail des annonces immobilières Lkeria.com a organisé, hier à Alger, en collaboration avec la Fédération nationale des agences immobilières (FNAI) la première édition d’une série de journées de sensibilisation sur l’évaluation immobilière.
Cette journée est destinée aux agents immobiliers qui expriment un besoin de formation en techniques et rudiments de l’évaluation du foncier immobilier. « C’est un rendez-vous donné aux agences immobilières chaque mois pour débattre d’un sujet immobilier d’intérêt général en présence d’un expert et de représentants d’agence immobilière. Le sujet de la première édition est ‘‘l’Evaluation immobilière, différence entre le prix et la valeur » », explique Lotfi Ramdani, fondateur du site Lkeria.

La Fédération nationale des agences immobilière exprime les besoins du secteur en paramètre de régulation pour stabiliser le marché, actuellement objet de spéculation, d’évaluation exorbitante des intermédiaires et autre anarchie, empêchant des professionnels du secteur, marginalisés, d’effectuer leur évaluation selon les critères. Pour M. Ramdani, il s’agit de mettre en place « des mécanismes d’évaluation à la portée des agents immobiliers pour une évaluation immobilière, selon des critères scientifiques fiables reconnus». Pour la Fnai qui a dénoncé à plusieurs reprises les dysfonctionnements du marché immobilier, « la maîtrise de l’estimation immobilière relancera sans doute le marché de la vente et contrecarrera les évaluations erronées en professionnalisant le rôle de l’agent immobilier, afin d’instaurer une relation de confiance entre le client et son agent immobilier, un avis partagé par les agences ayant pris la parole dans la foulée». La Fnai plaide donc pour la revalorisation du rôle de l’agence immobilière avec, à titre d’exemple, l’obligation de passage par une agence immobilière pour toute transaction.

« Ceci, en plus d’une évaluation conforme aux standards, contribuera à la lutte contre la spéculation, le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale», explique M. Ramdani. Dans son intervention, l’expert international, Benyamina, souligne que « l’évaluation immobilière s’articule autour de l’interaction entre la partie juridique, réglementaire, la partie physique et technique du bien immobilier, et les méthodes d’évaluation, dont le propos est très étendu, pour arriver à une valeur justifiée dans le marché immobilier». L’expert insiste sur le fait que « le professionnel le plus apte à évaluer un bien immobilier reste l’agent immobilier qui se confronte tous les jours au terrain». La FNAI vise à dégager une feuille de route, avec les recommandations des journées d’étude et de sensibilisation, conduites par des experts, pour une meilleure organisation du marché. « Nous mettrons entre les mains des pouvoirs publics une série de mesures pratiques, pour lancer les paramètres d’organisation du marché», soutient M. Ramdani.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La FNAI exige la revalorisation du rôle de l’agent immobilier
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair