formats

La facture d’importation du lait en baisse de 45%

Publié le 23/12/2015, par dans Non classé.

Le gouvernement a fixé le prix de référence du litre de lait de vache cru à 50 DA, dont 36 DA de prix de cession aux laiteries et 14 DA de subvention de l’Etat, contre 34 et 12 DA auparavant.
La facture d’importation du lait a chuté de plus de 45% sur les 11 premiers mois de 2015 par rapport à la même période de 2014, alors que les quantités importées ont diminué de seulement 5%, a appris l’APS auprès des Douanes. La facture d’importation du lait en poudre, de la crème de lait et de matières grasses laitières, utilisées comme intrants dans la filière laitière, a atteint 1,008 milliard de dollars contre 1,84 milliards à la même période de 2014 (-45,22%), selon le Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) des Douanes.

Les quantités importées ont diminué de 5,09% pour s’établir à 351 728,48 tonnes contre 370 602,68 t, détaillent les données du CNIS. Si la facture a fortement diminué malgré une très faible réduction des quantités importées, c’est que les cours ont fortement chuté sur les marchés mondiaux. En effet, le cour de la poudres de lait a reculé de 43,5% sur les 10 premiers mois de 2015 par rapport à la même période de 2014, passant à 2834 dollars la tonne contre près de 5000 dollars entre les deux périodes de comparaison, indiquait récemment une analyse des prix des produits alimentaires importés élaborée par le ministère du Commerce.

En 2014, les importations de lait en poudre et de matières premières laitières se sont chiffrées à 1,91 milliard de dollars pour une quantité de 395 898 t. Afin de réduire les importations de ce produit subventionné et promouvoir la filière lait nationale, de nouvelles mesures ont récemment été décidées par le gouvernement en faveur des éleveurs et des opérateurs de ce secteur, en augmentant la subvention du lait cru et en encourageant l’investissement dans la production laitière et l’alimentation.

Le gouvernement a décidé que le prix de référence du litre de lait cru de vache sera fixé à 50 DA, à savoir 36 DA de prix de cession du lait cru aux laiteries et 14 DA de subvention de l’Etat, contre respectivement 34 et 12 DA auparavant. En réponse à la préoccupation des éleveurs relative à l’accès à l’aliment du bétail et à la régulation du marché de ce produit, il a été décidé d’approvisionner directement les éleveurs en son (résidu de mouture de blé).

D’autres mesures de facilitation, à moyen terme, ont été prises par le gouvernement afin d’asseoir une stratégie de relance de la filière lait : accès des professionnels de la filière au foncier agricole, encouragement de l’utilisation du crédit de campagne R’fig pour investir dans la production des fourrages.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La facture d’importation du lait en baisse de 45%
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair