formats

La drogue menace les étudiants

Publié le 06/12/2015, par dans Non classé.

La drogue fait des ravages parmi les jeunes. 37,7% des étudiants en ont déjà pris.
C’est ce que révèle une enquête sur la toxicomanie réalisée dans 10 wilayas d’Algérie.

Parmi les résultats analysés, l’enquête menée à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, par une équipe de médecins résidents en épidémiologie et en psychiatrie, fait ressortir un taux de prévalence de la consommation de drogues (une ou plusieurs substances psychoactives) de 9% des 55 000 étudiants que compte cette université.

La consommation spécifique par sexe est de 73,3% pour le sexe masculin et 6,7% pour le sexe féminin.
Ces chiffres ont été communiqués à la presse locale, jeudi, à l’occasion d’une rencontre organisée à la clinique de psychiatrie Fernane Hanafi de Tizi Ouzou.

De son côté, l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT) a fait savoir, hier, que plus de 9000 toxicomanes ont bénéficié d’une prise en charge médicale et thérapeutique durant le premier semestre de l’année 2015.

Cette prise en charge, pour soins et désintoxication, a concerné 8041 bénéficiaires de consultations externes, 955 bénéficiaires d’hospitalisation volontaire et enfin 17 toxicomanes qui ont fait l’objet d’injonction thérapeutique. Le rapport de l’Office précise, en outre que 3878 des personnes traitées sont âgées de 16 à 25 ans, 3324 ont entre 26 et 35 ans, alors que 1468 toxicomanes ont plus de 35 ans et 343 autres ont moins de 15 ans.

18 000 personnes arrêtées pour trafic de drogue

« Au total, 88 729,390 kg de résine de cannabis ont été saisis durant les neuf premiers mois de 2015, dont 61,69% au niveau de la région ouest du pays», a également précisé l’ONLDT dans son rapport, en se référant au bilan des trois services de lutte (Gendarmerie nationale, DGSN et Douanes).

Les quantités saisies durant les neuf premiers mois de 2015 ont enregistré une baisse de 39,26% par rapport à la même période de l’année 2014. La quantité de cocaïne saisie dans le pays aurait, pour sa part, fortement augmenté, passant de 1197,726 à 85132,883 grammes. L’héroïne a également enregistré une hausse conséquente des quantités saisies, passant de 339,11 à 2534,8 grammes durant la même période. Le rapport révèle également la saisie de 395 346 comprimés de substances psychotropes de différentes marques, en baisse de 51,53% par rapport à l’an dernier.

Durant la période de référence, plus de 18 000 personnes auraient été interpellées pour trafic de drogue, soit 53,86% de plus qu’en 2014. « Les investigations menées par les services concernés ont abouti à l’interpellation de 18 190 individus, dont 79 étrangers, pour des affaires liées à la drogue», indique le rapport, qui précise que parmi le nombre total des personnes impliquées dans des affaires liées à la drogue, 324 sont en fuite. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La drogue menace les étudiants
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair