formats

La direction de l’éducation dégage sa responsabilité

Publié le 29/06/2016, par dans Non classé.

Le 22 juin, Djamila avait pourtant terminé son examen et remis sa copie vers 13h40 dans le centre Mouloud Kacem.
La direction de l’éducation de Constantine dégage sa responsabilité dans l’affaire de la copie du bac perdue à El Khroub. Tout a commencé quand une candidate au bac 2016 de la filière des sciences de la nature, Djamila Harkati, a appris que sa copie à l’épreuve des sciences de la nature n’a pas été retrouvée. Le 22 juin, Djamila avait pourtant terminé son examen et remis sa copie vers 13h40 dans le centre de Mouloud Kacem, de la même ville, avant de quitter les lieux, témoigne-t-elle. « Le soir j’étais sidérée quand deux enseignants se sont présentés chez moi pour me demander si j’ai réellement déposé ma copie d’examen», a déclaré la candidate avec étonnement.

La jeune Djamila a tenu à rappeler qu’il est impossible de quitter la salle sans déposer sa copie, en précisant que le surveillant n’autorise aucun candidat à quitter le centre, et que ses informations personnelles et sa signature sur la copie doivent être vérifiées par les surveillants.
« En plus il y a des copies supplémentaires, car il s’agit d’un sujet long et d’une matière fondamentale. Normalement ces copies doivent être agrafées par ce même surveillant afin que je puisse quitter la salle. Et c’est ce qui est arrivé. Il s’agit d’une année d’études et des nuits blanches», a fulminé Djamila Harkati. Ce qui est inadmissible, selon elle, c’est qu’il n’y avait pas une fiche de présence qui porte les signatures des candidats avant qu’ils rentrent chez eux.

Suite à ces événements et le refus du directeur de l’éducation de prendre en charge son problème, la candidate a déposé plainte auprès du procureur de la République le jour suivant. Pour sa part, le chef de service des examens au sein de la direction de l’éducation de Constantine refuse d’endosser la responsabilité. Hier, lors du conseil de wilaya et en présence du wali de Constantine, Hocine Ouadah, ce dernier a accusé la candidate de mentir et de créer une mise en scène, ajoutant que la feuille de présence n’est pas obligatoire. Des réponses difficiles à admettre, sachant, en outre, que la candidate est revenue le jour suivant et a passé normalement l’examen. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La direction de l’éducation dégage sa responsabilité
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair