formats

La coopération décentralisée au menu

Publié le 25/05/2016, par dans Non classé.

Placés sous le haut parrainage du ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, et du ministre français de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, Jean-Michel Baylet, ces deux jours de rencontres s’articuleront autour de quatre ateliers thématiques.
Les troisièmes Rencontres algéro-françaises des maires et présidents de collectivités territoriales auront lieu, aujourd’hui et demain, à l’hôtel Sheraton à Alger. Elles sont organisées conjointement par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, le ministère des Affaires étrangères et du Développement international français et Cités Unies France (CUF).

Selon un communiqué de l’ambassade de France à Alger, après deux rendez-vous en 1999 dans notre capitale, puis en 2004 à Paris, « ces échanges entre élus de collectivités territoriales, fonctionnaires territoriaux, associations d’élus et représentants de la société civile visent avant tout à renforcer les coopérations existantes, à élaborer de nouvelles politiques publiques, à approfondir la connaissance réciproque du fonctionnement et des compétences des collectivités de chaque pays et à favoriser le développement de nouveaux partenariats en identifiant de nouveaux axes d’interventions».

Placés sous le haut parrainage du ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, et du ministre français de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, Jean-Michel Baylet, « ces deux journées s’articuleront autour de quatre ateliers thématiques : ‘‘La démocratie participative, levier de la transformation » ; ‘‘La gestion des grandes villes et le développement durable » ; ‘‘Le partenariat public-privé dans la gestion des affaires locales » et ‘‘Les finances et la fiscalité locales dans le développement territorial »».

« Deux visites de projets de réhabilitation, emblématiques de la coopération franco-algérienne, sont également inscrites au programme : la première à la basilique Notre-Dame d’Afrique et la seconde au jardin d’Essai». « A l’issue de ces deux journées d’échanges, une feuille de route sera adoptée. Elle fixera les grands axes de la coopération décentralisée algéro-française pour les cinq années à venir», souligne la même source.

Des expériences de jumelage entre les collectivités locales algériennes et françaises ont déjà été tentées. Mais bien souvent, elles n’ont pas été suivies d’effet. Les thèmes proposés au débat pour les responsables des deux pays sont d’une grande importance. Ce sont des sujets d’actualités qui demandent à être transformés en véritables projets et surtout concrétisés. Car si au niveau de la coopération entre Etats, les échanges, comme l’ont souligné à maintes reprises les responsables des deux pays, sont très importants, il y a cependant fort à faire en matière de partenariat entre les collectivités locales des deux pays. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La coopération décentralisée au menu
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair