formats

La convocation des syndicalistes par la justice suscite la colère

Publié le 07/11/2016, par dans Non classé.

« Depuis l’avènement de cette équipe dirigeante à la tête de la SNVI il y a quatre ans, tout est resté bloqué. Pourtant, nous avons réclamé son départ à plusieurs reprises, dans l’intérêt de la société», dénoncent les travailleurs.
Les travailleurs de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) de Rouiba, à l’est d’Alger, ne décolèrent pas. La grève entamée depuis 6 jours est maintenue. La convocation de deux syndicalistes par la justice complique davantage la situation déjà délétère au sein du groupe SNVI. « Les travailleurs sont en colère en raison du dépôt d’une plainte contre les syndicalistes. Ils ont décidé de maintenir la mobilisation et la grève. Notre lutte se poursuivra jusqu’à satisfaction de nos revendications légitimes», a indiqué Slimane Belkhir, l’un des deux syndicalistes convoqués à comparaître aujourd’hui devant le juge.

Et d’ajouter : « Depuis l’avènement de cette équipe dirigeante à la tête de la SNVI il y a quatre ans, tout est resté bloqué. Pourtant, nous avons réclamé son départ à plusieurs reprises, et ce, pour l’intérêt de la société.» Selon d’autres syndicalistes joints par téléphone, la situation risque de dégénérer. « La direction du groupe SNVI n’a pas bougé le petit doigt depuis le déclenchement de notre mouvement de protestation. Tous les responsables étaient absents. Mais hier (samedi, ndlr) vers 22h, une note émanant de la direction, sommant les ouvriers à regagner leurs postes de travail, a été affichée. C’est du mépris envers les travailleurs et leur lutte», dénoncent-ils.

Par ailleurs, lors de la tenue, hier, d’une réunion du bureau de l’union syndicale locale à Rouiba, il semblait qu’une lueur d’espoir pointait à l’horizon. « Nous avons eu des promesses de remplacer l’équipe dirigeante actuelle de la SNVI par de nouveaux cadres compétents, et ce, en accord avec le ministère de l’Industrie. Mais ce ne sont que des promesses verbales, nous attendons une note officielle», nous ont confié des syndicalistes. Pour rappel, les protestataires de la SNVI revendiquent la relance de la production et le maintien de la retraite anticipée.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La convocation des syndicalistes par la justice suscite la colère
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair