formats

La Cnas appelle à la révision de la politique du médicament

Publié le 06/12/2015, par dans Non classé.

Le directeur général de la Caisse Nationale des Assurances Sociales des Travailleurs Salariés (Cnas ) plaide pour la révision de la politique du médicament compte tenu de la facture des médicaments qui s’alourdit d’année en année.
 » Plus de 5700 médicaments sont remboursés. Et ça augmente d’année en année. Il est important pour l’équilibre de revoir la politique des médicaments » a expliqué le premier responsable de la Cnas, Dr Tidjani Hassan Haddam ce dimanche au forum du journal El Moudjahid.

Et d’ajouter que la caisse qu’il dirige contribue déjà grandement dans les dépenses de la santé publique. Selon lui, le forfait hôpital déversé par la Cnas est passé de 57 milliards de Da en 2014 à 65 milliards de Da en 2015.

Introduite dans le cadre de la LFC 2015, l’affiliation volontaire des personnes exerçantes dans l’informel a motivé pour l’heure 1100 personnes physiques, désormais affiliées à la sécurité sociale. Sans apporter de commentaire sur ce chiffre, le DG de la Cnas précise qu’il a été a enregistré  » 7482 échéanciers pour 23 milliards DA engagés et 12 milliards DA recouvrés ».

Pour ce faire, le Dg de la Cnas en appelle à l’ensemble de la population pour payer ses créances de manière à assurer la pérennité de ce système.  » Oui, nous avons des créances, environ 250 milliards de DA. Les premiers créanciers sont l’administration publique et le secteur économique public et privé » a-t-il précisé.

Dr Tijani assure toutefois que  » la Cnas se porte bien » mais n’a pas l’apport de l’Etat d’où la nécessité que les cotisations soient efficientes.

Le premier responsable de la Cnas a également saisi l’occasion pour dévoiler la volonté d’aller vers le renforcement du contrôle médical des arrêts de travail. L’objectif étant de ne plus procéder au remboursement sans avoir procéder au préalable au contrôle médical.

Par ailleurs, la même source a nié tout projet portant prolongement du congé de maternité.  » Le congé de maternité est de 98 jours, pas plus ni moins » a-t-il tranché. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La Cnas appelle à la révision de la politique du médicament
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair