formats

La «chkara» et le comité central du FLN

Publié le 01/12/2017, par dans Non classé.

La « mafia politico-financière» ne cesse de gagner du terrain au FLN, et ce, d’après les témoignages émanant de militants encartés de ce parti.
La confection des listes, notamment pour les trois premières places, semble ne plus obéir à des critères liés au militantisme et à la compétence, mais selon la « chkara» du candidat, insiste-t-on. Amer Amrane, vice-président à l’APC de Blida durant les années 1980 et militant du FLN depuis une quarantaine d’années, accuse le comité central du doyen des partis de « passivité et d’indifférence face à la prolifération de comportements mafieux au sein d’un parti au passé révolutionnaire». « Le comité central du FLN doit assumer ses responsabilités par rapport au nombreux dérapages qui gangrènent le parti. Ould Abbès doit être questionné et écarté du parti s’il le faut !» martèle notre interlocuteur.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La «chkara» et le comité central du FLN
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair