formats

La bibliothèque Assia-Djebar ouvre ses portes au public parisien

Publié le 10/01/2018, par dans Non classé.

PARIS – La nouvelle bibliothèque parisienne au nom de l’écrivaine algérienne et membre de l’Académie française Assia Djebar, décédée en février 2015, a ouvert mardi ses portes au public.

La bibliothèque se situe dans le 20e arrondissement de Paris et s’étend sur une superficie de 1038 m2 sur un seul plateau en rez-de-chaussée avec 3 espaces vitrés fermés : la machinerie, salle multimédia, la bulle, salle de travail et le cube, espace dédié petite enfance.

Le public du quartier, en majorité jeune et issu de l’immigration, était nombreux mardi venu découvrir leur bibliothèque et prendre les formulaires pour les inscriptions, a-t-on constaté.

Un bel espace d’actualité polyvalent pour la presse, les animations et les projections a été organisé en plus d’un coin cafétéria dans ce troisième arrondissement parisien en termes de population, après le 15e et le 18e.

Les concepteurs de cet édifice culturel, situé dans le dernier arrondissement de Paris créé en 1859 et disposant déjà de huit bibliothèques publiques et d’une dizaine de théâtres, ont voulu en faire une bibliothèque « tournée vers l’extérieur » qui propose des services décloisonnés et délocalisés.

Ils ont souhaité que la bibliothèque se positionne comme « un pôle ressources » et en offrant à tous des espaces conviviaux et confortables.

Le public découvrira à l’entrée qui est Assia Djebar et ses ouvrages exposés dans un rayonnage. Il trouvera sans doute des DVD, des jeux, de la romance et également des guides pratiques, des méthodes d’apprentissage de langues, etc.

Les rayonnages bas et pour partie sur roulettes pour que le regard porte loin et que l’espace soit modulable, tables de présentations mobiles, nombreuses assises confortables pour les grands et les petits favorisent l’approche de la bibliothèque et son appropriation.

A la fois lieu intime et lieu ouvert, la bibliothèque Assia-Djebar, dont son inauguration officielle est prévue la semaine prochaine, offre le calme, le temps d’une pause ou celui d’une animation festive, selon ses responsables, avec des espaces favorisant la lecture individuelle et le travail et d’autres plus ouverts sont dédiés à l’échange collectif.

De son vrai nom Fatima-Zohra Imalayène, Assia Djebar, considérée comme une écrivaine les plus célèbres du Maghreb, est l’auteure de plusieurs romans, nouvelles, poésies et essais.

De son vivant, elle a écrit également pour le théâtre et s’est investie dans le cinéma en réalisant plusieurs films.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La bibliothèque Assia-Djebar ouvre ses portes au public parisien
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair