formats

La bataille pour la conquête de l’APW et l’APC de Chlef a commencé

Publié le 29/09/2017, par dans Non classé.

La bataille électorale pour la conquête de l’APW et des APC de la wilaya de Chlef a commencé entre les partis en lice.
Mais c’est surtout l’Assemblée populaire de wilaya et la commune du chef-lieu de wilaya qui sont les plus visées par les différents concurrents. Au vu des forces en présence, le billet de la majorité se jouera vraisemblablement entre le RND et le FLN. Toutefois, si le parti d’Ahmed Ouyahia prépare ce rendez-vous dans la sérénité et l’optimisme, celui d’Ould Abbès est miné par des contestations, des dissensions et des luttes internes.

Le RND, qui avait surclassé le FLN lors des législatives de mai dernier, en obtenant quatre sièges contre deux pour son rival, veut continuer sur sa lancée et accroître sa « domination». Pour cela, il a désigné un vice-président de l’APC actuelle, en l’occurrence Hocine Delihere dit Hassene, pour conduire la liste RND aux élections de la commune de Chlef.

Le choix de ce candidat, à en croire le bureau de wilaya du RND, est justifié par l’expérience acquise et le rôle joué par ce militant dans la gestion de cette importante agglomération. Idem pour la tête de liste à l’APW, Mohamed Touil, cadre supérieur à la Douane algérienne, qui, selon la même source, est capable de relever le défi avec toute la composante de la liste en question.

Pour ce qui est du FLN, le choix de la tête de liste pour les élections de l’APC du chef-lieu de wilaya s’est porté également sur un élu de cette collectivité, à savoir Abdelhamid Kaddouri. Cependant, en ce qui concerne l’APW, rien n’est encore clair, puisque des informations contradictoires circulent à propos de la tête de liste retenue par le parti. Au lendemain du dépôt des listes à la DRAG de Chlef, lundi dernier, on avait annoncé le nom d’Ouzzane Mohamed, directeur de banque, comme étant le candidat officiel validé par le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbès.

Mais depuis quelques heures, c’est le nom du président actuel de l’APW, Hadj Zourgui, qui circule à travers la wilaya. Que s’est-il réellement passé après le dépôt des listes au niveau de la DRAG Chlef ? Les supputations vont bon train sur le sujet et la confusion est, malheureusement, entretenue par l’administration et la direction nationale du parti qui observent un silence étrange face à cette situation, ainsi que sur les dossiers de certains candidats FLN non remis à la DRAG et que l’on s’emploie, nous dit-on, à constituer après les délais passés.

Le MPA de Benyounès Amara suit de près la course aux collectivités en question et ambitionne de décrocher une place honorable dans l’échiquier politique local. Il a placé comme têtes de liste à l’APC de Chlef et à l’APW, respectivement, Ali Merkane, ancien P/APC, et Abed Boumediene Mohamed, administrateur. Le MSP n’est pas en reste, puisqu’il veut reconquérir l’APC du chef-lieu et consolider sa présence au niveau de l’APW à travers ses deux listes conduites par Djazouli M’hamed, fonctionnaire à la formation professionnelle, et Benyoucef Nourredine, proviseur de lycée. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La bataille pour la conquête de l’APW et l’APC de Chlef a commencé
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair