formats

La Banque mondiale revoit sa copie

Publié le 20/04/2018, par dans Non classé.

Lors de sa dernière sortie médiatique, le premier ministre Ahmed Ouyahia, s’est voulu rassurant quant à l’actuelle situation économique du pays.
48 heures plus tard, le discours du premier ministre a été « remet en cause» par la Banque Mondiale, prévoyant une « probable» crise financière, qui toucherai le pays : une hausse de l’inflation, creusement du déficit budgétaire au cours des trois années à suivre. Mercredi, la BM a rendu publique une nouvelle version actualisée de son rapport sur les perspectives économiques dans la région Mena dans lequel elle a revu son évaluation de la situation économique en Algérie.

Le rapport de suivi sur la situation économique dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord, publié lundi, a été remplacé par une nouvelle version consolidée. En effet, la BM a diffusé lundi sur son site internet une version non consolidée, basée sur des informations incohérentes concernant les perspectives économiques de certains pays, qu’elle a dû ensuite rectifier.

Dans ses perspectives actualisées pour l’Algérie, la Banque souligne le « Besoin de gérer avec soin le recours exclusif au seigneuriage pour financer le déficit» sans pour autant évoquer un scénario de crise financière qui pourrait secouer l’économie du pays comme elle a prédit dans sa première version du rapport.

Les auteurs du rapport ont avancé qu’il était « Difficile au gouvernement de résister au désir de retarder le rééquilibrage budgétaire même si le pays se dirige vers une crise financière déclenchée» par le recours au financement monétaire. Il y a lieu de souligner que l’essentiel de l’évaluation concernant l’Algérie a été fondée sur un rapport, intitulé Algérie : vision 2035, dont l’élaboration est au stade préliminaire.

Les observations qui peuvent y figurer ne représentent pas l’avis de la BM tant qu’il n’est validé et publié par la Banque. D’ailleurs, la référence à ce rapport a été supprimée dans la nouvelle version. La Banque a maintenu inchangées le reste des prévisions chiffrées relatives aux grands indicateurs macroéconomiques du pays. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La Banque mondiale revoit sa copie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair